Société

Une soixantaine de migrants hébergés dans la Drôme ces prochains jours

Par Nathalie De Keyzer et Tommy Cattaneo, France Bleu Drôme-Ardèche et France Bleu samedi 22 octobre 2016 à 11:52 Mis à jour le samedi 22 octobre 2016 à 14:02

Chateau de Pergaud centre d'acceuil et d'hébergement d'Allex
Chateau de Pergaud centre d'acceuil et d'hébergement d'Allex © Radio France - florence gotschaux

Depuis l'annonce du démantèlement de la jungle de Calais, la préfecture de la Drôme se préparait à accueillir de nouveaux migrants dans le département. Les chiffres sont connus ce samedi midi : une soixantaine d'hommes et de femmes fuyant la guerre seront accueillis dans les jours à venir.

Et c'est bien sûr à Allex, dans le centre d'accueil et d'orientation, au Château de Pergaud que les premiers doivent arriver. Entre 35 et 39 migrants qui vont rejoindre les 11 réfugiés arrivés il y a un mois jour pour jour. Cela devrait porter la capacité du centre à son maximum. On savait aussi que deux autres communes du département allaient accueillir des migrants. Désormais, on sait lesquelles : une au Nord et une au Sud. Bourg-de-Péage, qui va héberger dix personnes de Calais, et quatorze autres migrants seront installés à Montélimar

La semaine prochaine

Ça fait donc entre 59 et 63 réfugiés dans le département. Le nombre n'est pas définitif, puisque une fois dans le bus en partance de Calais, les migrants auront le choix entre deux destination, d'où le possible écart. Pour l'instant on ne sait pas quand ils arriveront, mais ce sera surement la semaine prochaine, puisque l'évacuation de la "jungle" de Calais commencera à partir de ce lundi matin .

En Ardèche : pas avant novembre

Côté Ardèche, des migrants arriveraient plutôt début ou mi-novembre. Le centre d'accueil n'est pas encore prêt. La préfecture dit travailler sur plusieurs sites. Dans l'un il faut changer la chaudière, sur l'autre le dispositif incendie, des devis sont en cours pour trouver l'option la moins couteuse.

Partager sur :