Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une souscription publique pour entendre à nouveau la cloche à Saint-Bonnet-les-Tours-de-Merle

-
Par , France Bleu Limousin, France Bleu

A Saint-Bonnet-les-Tours-de-Merle, en Corrèze, la cloche de l'église n'a pas sonné depuis un an. Le système électronique qui actionne celle-ci est tombé en panne. Pour le réparer la commune de 40 habitants a lancé une souscription publique qui a remporté un très grand succès.

L'église de Saint-Bonnet-les-Tours-de-Merle avec dans son clocher sa cloche muette depuis un an
L'église de Saint-Bonnet-les-Tours-de-Merle avec dans son clocher sa cloche muette depuis un an © Radio France - Philippe Graziani

"On ne l'aurait pas demandé pour refaire de la voirie" précise Jean-Michel Teulière, le maire de Saint-Bonnet-les-Tours. Le budget communal aurait aussi pu prendre l'investissement à sa charge. Mais une cloche est "emblème puissant" dans une commune. De fait depuis un an, depuis la panne du système d'automatisation de celle-ci, de nombreux habitants étaient venus se plaindre au maire de l'absence de cloche, et lui disaient son attachement à celle-ci. Ce que Germaine, native du village, résume ainsi. "Ca représente tout pour moi".

C'est comme les cloches des vaches" Catherine, habitante de Saint-Bonnet-les-tours-de-Merle

La vieille dame, qui habite à peux pas de l'église, a toujours réglé son temps sur les sonneries horaires de la cloche. "Ca me manque entièrement" avoue-t-elle en ajoutant que depuis un an elle vit avec le soleil. Pour Catherine et André la cloche c'est surtout un symbole de la vie dans un village qui ne les a jamais gênés. La couple, qui habite à 50 mètres de l'église, est pourtant aux premières loges pour l'entendre. "Dans un village quand il y a une église il y a forcément des cloches, souligne Catherine. C'est comme les cloches des vaches, ça fait partie du paysage". André précise : "C'est pas une représentation religieuse pour nous, c'est une représentation dans le temps".

La somme déjà acquise

Comme beaucoup d'habitants, Catherine et André ont donné pour la souscription publique lancée par la mairie. De fait celle-ci est un tel succès qu'en quelques jours la somme nécessaire à la réparation était acquise. Il ne fallait certes pas une grosse somme, à peine plus d'un millier d'euros. Mais les habitants se sont mobilisés tout de suite et largement. "Certains ont donné même 100 euros" précise Jean-Michel Teulière. Du coup la réparation va pouvoir être rapidement réalisée. Le maire souhaite relancer la cloche lors de la Toussaint

Choix de la station

À venir dansDanssecondess