Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une station-service à la place d'un espace vert révolte certains habitants de Basse-Goulaine près de Nantes

-
Par , France Bleu Loire Océan

Un projet de construction d'une station service Leclerc dans la zone commerciale Pôle Sud à Basse-Goulaine révolte certains habitants de la commune. En effet, le terrain choisi se trouve à la place d'un espace vert anciennement protégé et à proximité d'un lotissement.

Devant le terrain prévu pour la construction de la station-essence à Basse-Goulaine, les riverains ont installé des panneaux pour protester
Devant le terrain prévu pour la construction de la station-essence à Basse-Goulaine, les riverains ont installé des panneaux pour protester © Radio France - Julie Munch

"Non à la station essence", "Stop à l'abattage des arbres", voilà ce qu'on peut lire sur des panneaux installés en face du terrain qui pourrait accueillir la station-service Leclerc du centre commercial Pôle-Sud à Basse-Goulaine. Ce sont des riverains, des habitants du lotissement des Chalonges qui les ont installés pour protester contre ce projet. Le permis de construire a été signé par le maire le 5 août mais doit encore être validé définitivement par Nantes Métropole le 5 octobre en ce qui concerne les eaux usées et pluviales sur ce terrain situé juste à côté de la piscine So Pool. 

Des nuisances sonores et olfactives

"On aura les odeurs de gazole et d'essence au moment où il rempliront les cuves et ça va occasionner du bruit avec l'augmentation de la circulation, et je ne vous parle même pas des bouchons", se désole Jacques, qui habite à environ 50 mètres de la future station-essence. En l'espace de 30 ans, depuis son installation il a vu le centre-commercial Pole-Sud s'installer et grignoter petit à petit l'espace autour de sa maison, tout comme Didier, un autre riverain, aussi vice-président du lotissement. "Avant il y avait de la vigne partout devant ma maison", témoigne-t-il. "Bientôt ils vont racheter nos maisons pour construire toujours plus". Ce projet de station-essence est donc la goutte d'eau qui fait déborder le vase. 

"On nous enlève le peu de verdure qui nous reste", raconte Jacques. En effet, le projet prévoit l'abattage d'une trentaine d'arbres, pour mettre à la place les 12 pompes de la station. Ce riverain parle également d'oiseaux et d'insectes protégés. La zone n'était en effet pas constructible dans l'ancien plan local d'urbanisme . Le nouveau plan local d'urbanisme métropolitain (applicable depuis 2019) la déclasse et rend possible une construction. 

Une pétition en ligne

Alors pour s'opposer au projet, ces habitants s'organisent et créent une association. D'autres les rejoignent également et ont lancé une pétition le 20 août. Elle a recueilli plus de 1 200 signatures. Deux avocats ont été saisis pour déposer un recours au tribunal administratif. Mais pour le maire Alain Vey, "tout a été fait dans les règles. Du point de vu de l'urbanisme tout est correcte", affirme-t-il. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess