Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une surcharge du serveur informatique repousse la date butoir pour transférer ses heures formation

-
Par , France Bleu Azur

De multiples bugs sur un serveur informatique poussent le ministère du Travail à prolonger la période durant laquelle les salariés du privés doivent, en ligne, transformer leurs droits individuels à la formation (DIF) vers le Compte personnel de formation (CPF).

Un exemple d'attestation à fournir lors de la bascule
Un exemple d'attestation à fournir lors de la bascule © Radio France - Laurent Vareille

Peut-être faites vous partie de ces salariés qui ont tenté de se connecter ces derniers jours à la plateforme numérique moncompteformation.gouv.fr ? Si oui, vous avez alors constaté un bug sur le site du à un afflux de connections. Il faut dire que les Azuréens avaient jusqu'au 30 juin minuit pour transférer leurs droits individuels à la formation (DIF) vers le Compte personnel de formation (CPF). En clair, transformer ce que vous avez accumulé avant 2015 en heures de formation en argent de formation. 

Une loi française avait en effet fixé cette fin juin comme date butoir, mais le gouvernement s'est engagé ce mercredi à faire preuve de "souplesse" et à ne pas clore les opérations à minuit comme initialement prévu. Il faut dire que les transferts de droits se sont accélérés ces derniers jours: 100.000 bascules enregistrées mardi et 40.000 depuis ce matin, contre environ 10.000 entre le 1er et le 15 juin. "Nous avons décidé de ne pas fermer le site à minuit, explique le ministère du Travail. Nous allons faire preuve de souplesse". En revanche, il n'y a pas de nouvelle date annoncée. De nouvelles directives seront publiées dans les prochains jours.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess