Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Une table ronde entre le député France Insoumise François Ruffin et l’évêque d’Amiens

mardi 3 avril 2018 à 1:27 Par Claudia Calmel, France Bleu Picardie

Le Mouvement Rural de Jeunesse Chrétienne de la Somme a voulu réunir deux personnalités qu'on ne s'attend pas forcément à voir associées.

François Ruffin (1er plan), Mgr Olivier Leborgne et Adrien Louandre
François Ruffin (1er plan), Mgr Olivier Leborgne et Adrien Louandre © Radio France - Claudia Calmel

Amiens, France

Une drôle de rencontre, en ce lundi de Pâques, à l’espace Dewailly à Amiens : une table ronde entre le député France Insoumise de la Somme François Ruffin et Monseigneur Olivier Leborgne, l’évêque d’Amiens. Une situation qui prête à sourire. Et qui fait forcément penser aux joutes entre Don Camillo et Peppone, le curé et le maire communiste du petit village italien de Brescello qui se livrent une guerre d'influence dans les nouvelles de Giovanni Guareschi. 

Un dialogue organisé par la section samarienne du Mouvement Rural de Jeunesse Chrétienne, une organisation de jeunes catholiques plutôt classée à gauche. Ce «spectacle» inédit a fait salle comble.

La salle de l'espace Dewailly prévue pour la table ronde a fait le plein - Radio France
La salle de l'espace Dewailly prévue pour la table ronde a fait le plein © Radio France - Claudia Calmel

"Des points communs"

Les deux hommes se connaissent depuis quelques temps. C’est une religieuse de Flixecourt qui a fait les présentations. Une « bonne sœur rouge », plaisante François Ruffin pour qui cette rencontre, n’est pas si étrange : « Le point commun qu’il peut y avoir entre celui qui croit au ciel et celui qui n’y croit pas, c’est une opposition à ce que tout soit économique et que le but ultime de l’homme soit le profit. Et je pense que là-dessus, il y a un terrain commun évident entre la foi chrétienne et les convictions de gauche. Je ne crois pas en Dieu, mais pour moi, le Christ est un mythe important, comme le sont Jean Jaurès ou la Révolution française. Et _je pense que les mythes peuvent nous aider à aller au-delà de nous-mêmes_, à nous dépasser pour nos idées. »

Mgr Olivier Leborgne, l'évêque d'Amiens, a également apprécié cet échange : _"Je suis évêque pour tous et pour tous ceux qui se reconnaissent dans l'évangile. Je pense qu'il y a un pluralisme tout à fait légitime parmi les chrétiens et je ne dirai jamais pour qui il faut voter. En revanche, je pense qu'il peut y avoir des choses opposées à l'évangile. Et quand Mr Ruffin dénonce certains méfaits et une certaine idolâtrie de l'argent, je constate que le Pape François dit la même chose." _

Proposer une alternative à la réponse identitaire

C'est Adrien Louandre, le vice-président du Mouvement rural de Jeunesse Chrétienne de la Somme qui a eu l'idée de cette rencontre : "C'était l'occasion de créer _un espace de discussion où nous pouvions exprimer notre rapport au Christ et notre rapport à la politique_. Nous voulions aussi montrer qu'à l'intérieur de l'Eglise, la seule réponse aux questions qui agitent nos sociétés n'est pas l'extrême droite. Nous voulons proposer une autre voie, une alternative à la réponse identitaire."

Près de 300 personnes ont assisté à cette table ronde ronde aux confins de la politique et de la religion.