Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Une trentaine de radars bâchés en Auvergne par les buralistes

vendredi 21 juillet 2017 à 15:36 Par Charlotte Jousserand, France Bleu Pays d'Auvergne

Dans la nuit de jeudi à vendredi, une trentaine de radars ont été bâchés dans l'Allier et en Haute-Loire. Une action nationale des buralistes pour protester contre le prix du paquet de cigarettes à dix euros, souhaité par le gouvernement.

Une trentaine de radars bâchés en Auvergne. Photo d'illustration
Une trentaine de radars bâchés en Auvergne. Photo d'illustration © Maxppp - Pascal Bonnière

Auvergne, France

Des radars recouverts de bâches ou de sacs poubelles, c'est ce qu'ont pu constater ce vendredi matin des automobilistes auvergnats dans le département de l'Allier et de la Haute-Loire.

Les buralistes de ces deux départements ont répondu à l'appel national de la confédération des buralistes. Dans l'Allier, 23 radars ont été bâchés dans la nuit de jeudi à vendredi selon la chambre syndicale des buralistes. Une douzaine d'appareils de contrôle en Haute-Loire. Ils dénoncent le paquet de cigarettes à 10 euros souhaité par le gouvernement.

Un hausse des prix "inacceptable" pour les buralistes

Selon les buralistes, cette mesure est "inacceptable" car les paquets de cigarettes sont vendus deux fois moins chers aux frontières, notamment à la frontière espagnole et allemande. Les buralistes du Puy-de-Dôme, remontés également contre cette hausse des prix, n'ont pas souhaité participer à cette action de bâchage, jugée dangereuse par la chambre syndicale.

La confédération des buralistes annonce dans un communiqué 430 radars automatiques bâchés en France.

L'Allier, département pionner dans la lutte contre le marché parallèle

Dans l'Allier, au début du mois de juillet, une convention a été signée pour renforcer et coordonner la lutte contre le marché parallèle. Une convention entre les buralistes, explique Laurent Mazal, président de la chambre syndicale des buralistes de l'Allier et vice-président au niveau national, et les gendarmes, les services de police, les magistrats, les douaniers, la préfecture. C'est une première en France et l'Allier doit servir de modèle au niveau national.

Selon Laurent Mazal, "Si le gouvernement veut lutter vraiment contre le tabagisme, il doit faire de la lutte contre le marché parallèle une priorité de santé publique, c'est indispensable. Car à partir du moment où il est établi que le tabac est dangereux, il est anormal qu'il puisse circuler librement en Europe".

Laurent Mazal affirme que si rien ne bouge, d'autres actions seront organisées durant l'été.