Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Une troisième aire d'accueil pour les gens du voyage dans le Valenciennois

mercredi 27 septembre 2017 à 19:05 Par Jeanne-Marie Marco, France Bleu Nord

La troisième aire d'accueil des gens du voyage a été inaugurée ce lundi à Onnaing. Valenciennes Métropole espère ainsi limiter le nombre de stationnements illicites sur l'arrondissement.

L'aire d'accueil des gens du voyage d'Onnaing inaugurée cette semaine
L'aire d'accueil des gens du voyage d'Onnaing inaugurée cette semaine © Radio France - Jeanne marie Marco

Onnaing, France

Après Fresnes et Marly, Valenciennes Métropole inaugure une troisième aire d'accueil des gens du voyage. Elle est implantée à Onnaing sur la voie de la Chasse des Partiaux. Sa construction doit permettre de limiter le nombre de stationnements illicites régulièrement constatés dans le secteur.

32 places de caravane

D'une superficie de 14.000 m2 cette nouvelle aire d'accueil des gens du voyage est composée de 16 emplacements pouvant ainsi accueillir 32 caravanes. L'aire est également équipée de sept blocs sanitaires avec toilettes, douches, éviers et prises de courant pour le branchement des machines à laver .

Les blocs sanitaires de l'aire d'accueil d'Onnaing - Radio France
Les blocs sanitaires de l'aire d'accueil d'Onnaing © Radio France - Jeanne marie Marco

L'aire d'accueil est gérée par la société Vesta spécialisée dans la gestion des aires de gens du voyage. Ainsi, 5 jours sur 7 un régisseur est sur place pour organiser les entrées et sorties des familles, appliquer les tarifs ( 3€ par jour l'emplacement plus les frais d'eau et d'électricité) et assurer la maintenance (petits travaux, entretien) de l'aire.

L'accès à l'aire d'Onnaing a également été sécurisée par le Département du Nord. Un feu tricolore a été mis en place au niveau de la départementale 50. Un passage piéton a également été créé pour sécuriser l'accès aux écoles du secteur.

Limiter les installations illégales

Avec cette troisième aire d'accueil des gens du voyage, Valenciennes Métropole répond désormais à ses obligations réglementaires à hauteur de 80%. D'ici fin 2018, le Schéma départemental d'accueil des gens du voyage du Nord exige 122 places, il reste donc 24 places à créer dans le valenciennois "on sera au rendez-vous l'an prochain" assure le Président de Valenciennes Métropole Laurent Degallaix.

L'aire d'accueil d'Onnaing est financée à 99% par Valenciennes Métropole, une enveloppe d'un peu plus d'1.5 millions d'euros. La CAF du Nord a participé à hauteur de 18.300 euros.

Nous avons respecté les règles et les obligations, on souhaite que les gens du voyage puissent faire la même chose maintenant — Laurent Degallaix

Valenciennes Métropole espère désormais que les gens du voyage ne s'installent plus illégalement dans les communes "il faut éviter ce genre de situations qui sont très néfastes pour les habitants des communes mais aussi très mauvaises pour l'image et l'attractivité du territoire. Nous avons respecté les règles et les obligations, on souhaite que les gens du voyage puissent faire la même chose maintenant et en tout cas on sera intransigeant sur le sujet".

La sénatrice-maire d'Onnaing Michèle Gréaume entourée des enfants de l'aire d'accueil des gens du voyage - Radio France
La sénatrice-maire d'Onnaing Michèle Gréaume entourée des enfants de l'aire d'accueil des gens du voyage © Radio France - Jeanne marie Marco

La sénatrice-maire d'Onnaing Michèle Gréaume espère pour sa part être soutenue par la sous-préfecture en cas d'installations illicites " moi aujourd'hui j'ai fait un effort en tant que commune, on a une belle aire, le sous-préfet doit m'aider si par exemple j'ai des gens qui arrivent sur une place d'Onnaing, il doit faire venir les forces de l'ordre tout de suite qu'on ait plus à attendre quinze jours avant qu'ils partent".