Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Une vague arc-en-ciel en plein soleil pour la gay pride messine

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Plus de 4000 personnes ont participé à la marche des fiertés 2019, la gay pride, à Metz ce samedi. Un événement, comme toujours, festif et revendicatif pour célébrer la culture LGBTQ. Cette année, les participants réclamaient l’ouverture de la PMA pour toutes les femmes.

La marche des fiertés 2019, place de la République à Metz
La marche des fiertés 2019, place de la République à Metz © Radio France - Vianney Smiarowski

Metz, France

Au milieu de la foule et des enceintes qui crachent de la techno à fond Sébastien et ses ailes de papillons aux couleurs de l'arc-en-ciel, "il y a les revendications mais aussi la fête, parce qu'il ne faut pas l'oublier, les homosexuels sont les rois de la fête", dit-il.

Un des chars de la marche des fiertés 2019 à Metz - Radio France
Un des chars de la marche des fiertés 2019 à Metz © Radio France - Vianney Smiarowski

Parmi les drapeaux arc-en-ciel, il y avait aussi une quarantaine de "gilets jaunes", avec leur message inscrit sur les gilets: "ni homophobe, ni raciste, ni antisémite, juste humain". "On a ramassé pas mal d'injures auxquelles on veut répondre par notre présence", explique Raymond de Saint-Avold.

Une délégation de "gilets jaunes" dans la marche des fiertés 2019 à Metz - Radio France
Une délégation de "gilets jaunes" dans la marche des fiertés 2019 à Metz © Radio France - Vianney Smiarowski

Derrière la fête, les participants militent donc aussi pour la défense des droits de la communauté LGBTQ. "Cette année on parle particulièrement de la PMA pour toutes et le côté festif permet de faire passer des messages beaucoup plus sérieux", précise Chloé Bourguignon, secrétaire générale du syndicat UNSA dans le Grand-Est. 

"Sans PMA, l'émeute tu l'auras", le slogan de la marche des fiertés 2019 à Metz - Radio France
"Sans PMA, l'émeute tu l'auras", le slogan de la marche des fiertés 2019 à Metz © Radio France - Vianney Smiarowski

"Sans PMA, l'émeute tu l'auras"

En tête de cortège, une banderole et ce slogan : "Sans PMA, l'émeute tu l'auras". Le Premier ministre l'a annoncé mercredi, le projet de loi qui doit permettre l'extension de la procréation médicalement assistée, doit être examiné en septembre prochain à l'Assemblée nationale. 

Pour Matthieu Gatipon Bachette, le président de couleur gay, un des organisateurs, c'est encourageant mais il est important de resté mobilisé. "Parce qu'il ne faut pas se leurrer, il y a d'autres personnes qui sont farouchement opposées à ces évolutions qui bénéficient à tout le monde et ces personnes vont se mobiliser. Si on ne se mobilise pas, on risque d'avoir un rétropédalage, c'est ce qu'on craint. Aujourd’hui, il faut passer à l’action parce qu’il y a des familles qui en paient le prix. Le gouvernement doit tenir ses promesses, prendre des décisions concrètes et ouvrir la procréation médicalement assistée aux couples de femmes, aux personnes célibataires et aux personnes transgenre, c’est important", dit Matthieu Gatipon-Bachette.