Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une vague de solidarité dans le Sénonais pour deux familles des Clérimois victimes d'un incendie

-
Par , France Bleu Auxerre

Ce samedi une collecte a été organisée aux Clérimois, dans le nord de l'Yonne pour aider deux familles dont l'habitation a été détruite par un incendie en début de semaine. Vêtements, jouets, meubles : les dons ont dépassé toutes les espérances dans ce village de 300 habitants.

Ce samedi une collecte a été organisée aux Clérimois, dans le nord de l'Yonne pour aider deux familles dont l'habitation a été détruite par un incendie en début de semaine.
Ce samedi une collecte a été organisée aux Clérimois, dans le nord de l'Yonne pour aider deux familles dont l'habitation a été détruite par un incendie en début de semaine. © Radio France - Delphine-Marion Boulle

Lundi 1er mars un incendie a entièrement ravagé une maison-double du village des Clérimois dans le nord de l'Yonne. Si personne n'a été blessé, les deux familles qui occupaient le lieu doivent repartir de zéro. Le feu a tout dévoré. Ce samedi, la mairie a organisé une collecte à la salle polyvalente .Jouets, vêtements, électroménager, draps, vaisselle : de très nombreux  sacs et cartons ont été emmenés par les habitants de la commune, des alentours, parfois même des départements limitrophes.  Un énorme élan de générosité et de solidarité, qui est allé bien au delà des espérances. 

Les gens se sont manifestés très vite !   Isabelle Poulin ( Maire des Clairimois )

C'est bien simple, vers dix heures, une heure à peine après le début de la collecte, la salle polyvalente de ce village de 300 habitants est déjà bien remplie. Il y en a sur les tables, sous les tables et même à l'extérieur. "Nous avons des vêtements homme/femme. Il y a un bébé de 1 an qui va être équipé de la tête au pied. Nous avons beaucoup de vaisselle, du linge de maison" commente la Maire de la commune. Dès le lendemain de l'incendie Isabelle Poulin a reçu de nombreuses propositions de dons par téléphone et par mail. Elle a donc décidé d'organiser une collecte ce samedi matin. " Les gens se sont manifestés très vite !" explique l'élue  " je pense que les gens se mettent à la place des sinistrés en se disant - Mais si ça m'arrivait, mon Dieu, qu'est ce que je fais ? - "

Les dons sont tellement nombreux qu'il y en a aussi bien sur les chaises, les tables que sur le sol de la salle polyvalente... et même à l'extérieur !
Les dons sont tellement nombreux qu'il y en a aussi bien sur les chaises, les tables que sur le sol de la salle polyvalente... et même à l'extérieur ! © Radio France - Delphine-Marion Boulle

Des dons de particuliers et d'associations 

" C'est tragique ce qui est arrivé à ces personnes" souligne Leslie qui apporte de la vaisselle et du linge de maison. Elle n'a eu l'information que vendredi soir. " Juste avant que ça n'arrive j'avais fait du tri. J'aurais peut être d'autres choses plus tard mais je n'ai pas eu le temps d'aller dans mon grenier " explique la jeune femme pour qui " il faut savoir s'entraider" en particulier en ce moment . Quelques minutes plus tard c'est Ludivine qui amène des vêtements mais aussi un énorme sac de jouets et de peluches " mes filles ont voulu participer aussi ! " . Elle habite les Clérimois depuis dix ans, touchée par la situation des deux familles elle a même mis ses parents et une amie à contribution. 

Leslie a apporté de la vaisselle et du linge de maison tout comme Ludivine qui a également amené les jouets et peluches de ses filles.
Leslie a apporté de la vaisselle et du linge de maison tout comme Ludivine qui a également amené les jouets et peluches de ses filles. © Radio France - Delphine-Marion Boulle

Si une grande partie des dons provient des particuliers, des personnes du milieu associatif ont aussi apporté leur pierre à l'édifice. Des bénévoles du Secours Populaire par exemple ou encore des membres l'ONG des motards, les " United Riders". " Un des gars qui est chez nous a vu que malheureusement un incendie s'était déclaré. Il a pris contact et ça c'est fait naturellement " explique Philippe, l'un des bikers. 

C'est vraiment touchant, incroyable ! Mille Mercis ! ( Audrey, l'une des victimes de l'incendie )

" Ca touche, ça touche " lance Audrey, l'une des victimes. Avec sa compagne Annabelle et leur petit garçon de 1 an elles ont tout perdu dans l'incendie. " J'ai vu notre maison brûler comme la maison des trois petits cochons" explique la jeune maman. Les deux jeunes femmes n'ont pu sauver que leurs quatre chiens et leur voiture et elles ne s'attendaient pas à tant de générosité. " Il y en a pour tout le monde. Pour les chiens, pour bébé, pour les voisins, pour nous. Il y a de la vaisselle, des meubles, des photos de meubles que les gens nous proposent, beaucoup de linge de lit" liste Audrey qui a du mal à trouver ses mots en regardant les tas s'agrandir de minute en minute.

Parmi les dons : des couettes, des draps, des couvertures ou encore des torchons et des serviettes.
Parmi les dons : des couettes, des draps, des couvertures ou encore des torchons et des serviettes. © Radio France - Delphine-Marion Boulle

" On aura jamais assez de mots pour les remercier de tout ce qu'ils ont fait pour nous, pour que l'on ait tout ce dont on a besoin que ce soit pour notre enfant, pour nos chiens et pour nous " estime Annabelle. " C'est vraiment touchant, incroyable ! Mille Mercis " ajoute Audrey.
Les dons sont tellement importants qu'il restera probablement des objets en double ou en triple exemplaires mais il n'y aura aucune perte car tout ce qui ne sera pas utilisé par les deux familles va être de nouveau donné, à des associations ! 

" On aura jamais assez de mots pour les remercier de tout ce qu'ils ont fait pour que l'on ait tout ce dont on a besoin " explique Annabelle, l'une des victimes de l'incendie.
" On aura jamais assez de mots pour les remercier de tout ce qu'ils ont fait pour que l'on ait tout ce dont on a besoin " explique Annabelle, l'une des victimes de l'incendie. © Radio France - Delphine-Marion Boulle

Informations : il est toujours possible de faire des dons pour cela, vous pouvez contacter la mairie par mail avec une photos des meubles ou objets proposés. Par ailleurs, l'une des deux familles sinistrées cherche en urgence un nouveau logement. Idéalement à Clérimois ou dans l'agglomération de Sens, avec deux chambres (pour bébé !) et un jardin clôturé (pour les chiens).
L’autre famille, un couple de personnes âgées, est également à la recherche d’un logement : idéalement une maisonnette, un petit pavillon avec un petit jardin et deux chambres dans un rayon de 10 à 15km de Sens. Vous pouvez faire parvenir vos propositions à la mairie. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess