Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Rennes : Manuela Rohel, une vétérinaire itinérante au chevet exclusif des chats

-
Par , France Bleu Armorique

Depuis mi-janvier, Manuela Rohel se rend directement au domicile des propriétaires pour soigner leurs chats malades. Elle circule dans un rayon d'une quinzaine de kilomètres autour de Rennes (Ile-et-Vilaine).

Manuela Rohel applique les mêmes tarifs qu'en clinique vétérinaire. Elle ajoute un forfait de 18 euros par consultation pour les frais de déplacement.
Manuela Rohel applique les mêmes tarifs qu'en clinique vétérinaire. Elle ajoute un forfait de 18 euros par consultation pour les frais de déplacement. © Radio France - Lucie Amadieu

Seringues, médicaments, machines pour analyser les prélèvements sanguins.... la voiture de Manuela Rohel est une mini-clinique vétérinaire ambulante. Depuis mi-janvier, cette vétérinaire se rend directement au domicile des propriétaires de chats malades de Rennes et des communes alentours.

Après avoir travaillé 13 ans dans les cliniques classiques, Manuela Rohel s'est lancée à son compte. "J'aime me déplacer chez les gens, ne pas être enfermée dans un même endroit."

Elle représente aussi une aide pour les propriétaires dépassés. "Certains se sentent complètement démunis car ils n'arrivent pas à faire rentrer leur animal dans une caisse. Du coup le chat n'a pas de soin. Alors en venant chez eux j'apporte un service de santé là où y en a pas forcément".

Bombay, un chat explosif

Ce service soulage grandement Josiane et son mari, 75 et 84 ans. Depuis deux ans, ils s'occupent de Bombay, un chat sauvage. Si sauvage que les retraités n'arrivent pas à le saisir... difficile donc de le mettre dans une caisse de transport pour l'amener voir un vétérinaire. "Ce chat doit avoir une infection, il ne sent pas bon. Il tousse. Il souffre. On ne peut pas le laisser comme ça !" lance Josiane.

C'est une situation extrême - Manuela Rohel

Une heure après l'arrivée de la vétérinaire, le chat s'endort. La consultation peut enfin commencer. "C'est une situation extrême. J'anesthésie très peu les chats mais celui-là ne se laisse pas faire". Après avoir été ausculté sous tous les angles, Bombay ne s'en sort qu'avec une piqûre d'anti-inflammatoire pour le soulager.

Manuela Rohel facture ses clients de la même façon qu'en clinique. Elle ajoute un forfait de 18 euros au montant pour les frais de déplacement.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess