Société

Cimetière protestant de Montpellier : un patrimoine funéraire qui vaut le détour

Par Sébastien Garnier, France Bleu Hérault dimanche 30 octobre 2016 à 16:20

Cimetière protestant de Montpellier
Cimetière protestant de Montpellier © Radio France - Sébastien Garnier

La Toussaint est un instant de recueillement. Mais c'est aussi l'occasion de visiter des cimetières insolites comme le cimetière protestant de l'avenue de Palavas à Montpellier. Créé en 1809, c'est le plus ancien cimetière de la ville et le seul cimetière privé.

Le cimetière protestant de l'avenue de Palavas à Montpellier est le plus ancien de la ville. Il abrite près de 1500 tombes essentiellement des protestants mais aussi quelques catholiques, bouddhistes et musulmans. Pendant cette période de la Toussaint plusieurs centaines de visiteurs y sont attendus.

Ce cimetière a été créé en 1809, il est agrandi une première fois en 1824 puis en 1856 et de nouveau en 1880.Cette même année une chapelle est édifiée à l'entrée. Enfin une dernière parcelle ajoutée en 1923 fixe sa forme définitive en triangle.Sa superficie est d'un hectare et demi.

Vue d'ensemble cimetière protestant  - Radio France
Vue d'ensemble cimetière protestant © Radio France - Sébastien Garnier

Le seul cimetière privé de Montpellier

Ce cimetière privé ne bénéficie d'aucune subvention de l'état, c'est au travers des cotisations des tombes en activité qu'il est géré et grâce à cinq bénévoles. Il faut faire face aux frais d'administration, au salaire du gardien et à l'entretien.Le budget annuel est de l'ordre de 45 000 euros explique Bernard Barthélémy l'un des responsables de la commission du cimetière et membre du conseil presbytéral de l'église réformée de Montpellier.

Durant la période de la Toussaint des chrysanthèmes sont vendus à l'entrée du cimetière par les bénévoles, c'est l'occasion de récolter un peu d'argent. C'est aussi le moyen d'entrer en contact avec les familles des défunts.

"On laisse des petits mots sur les tombes pour entrer en contact avec les familles qui ne sont pas à jour de leurs cotisations" Bernard Barthélémy l'un des responsables de la commission du cimetière

Bernard Barthélémy

Des personnalités célèbres y reposent

"Le peintre Frédéric Bazille est sans doute la personnalité jouissant de la plus grande notoriété de ce cimetière".

Ce cimetière ouvre ses portes pour les journées du patrimoine et régulièrement au cours de l'année pour des visites guidées à la demande. Des personnalités célèbres y sont inhumées comme l'artiste peintre Frédéric Bazille (1841-1870, le général, baron d'empire Jacques David Martin de Campredon (1761-1837) ou Jean Cadier (1898-1981), pasteur, théologien et résistant.

La tombe du peintre Montpelliérain  Frédéric Bazille - Radio France
La tombe du peintre Montpelliérain Frédéric Bazille © Radio France - Sébastien Garnier

Bernard Barthélémy

Une tombe signé de l'architecte Edmond Leenhardt - Radio France
Une tombe signé de l'architecte Edmond Leenhardt © Radio France - Sébastien Garnier

A découvrir aussi l'étonnant tombeau de deux sœurs américaines, nées au 18e siècle en Pennsylvanie, disparues à six jours d'intervalle en 1867 à Montpellier. Il s'inspire du tombeau des Scipion, visible au musée du Vatican, et dont la forme caractéristique fut également reprise pour le peintre Eugène Delacroix au Père-Lachaise à Paris.

Tombeau des soeurs américaines - Radio France
Tombeau des soeurs américaines © Radio France - Sébastien Garnier

Cimetière protestant : 3 Avenue de Palavas, 34070 Montpellier, Téléphone : 04 67 65 82 93

Partager sur :