Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une visite ministérielle pas comme les autres à Guéret

-
Par , , France Bleu Creuse

Ce vendredi, la secrétaire d'Etat à l'Egalité réelle, ancienne députée de La Réunion, Ericka Bareigts venait pour la première fois en Creuse. Il y a deux ans, elle a fait voter la résolution reconnaissant la responsabilité morale de l'Etat Français dans l'affaire des "Réunionnais de la Creuse"

Ericka Bareigts signe le livre d'or de la mairie de Guéret
Ericka Bareigts signe le livre d'or de la mairie de Guéret © Radio France - Fabien Arnet

Après un passage par la mairie de Guéret, Ericka Bareigts s'est dirigée vers la Chapelle de la Providence où se tient jusqu'à samedi soir le Festival "Saveurs et conte de La Réunion" sur le thème, cette année, de la pierre.

La Secrétaire d'Etat chargée de l'Egalité réelle taille le granit
La Secrétaire d'Etat chargée de l'Egalité réelle taille le granit © Radio France - Fabien Arnet

Une visite symbolique et inédite

Il y a un peu plus de deux ans, Ericka Bareigts avait présenté et fait adopter par les députés la résolution reconnaissant la responsabilité morale de l'Etat dans le déracinement et les départs forcés de ceux qu'on appelle les "Réunionnais de la Creuse". Entre 1963 et 1982, 1.600 enfants Réunionnais avaient été déplacés vers des départements de l’Hexagone touchés par exode rural et notamment la Creuse. 

Ericka Bareigts sur France Bleu Creuse ce vendredi 13 mai - extrait

Le 18 février dernier, une commission d'information sur les enfants réunionnais de la Creuse a été installée au ministère des Outre-Mer pour faire la lumière sur cette page douloureuse de l'histoire. Les investigations historiques vont commencer et même si elle n’est pas directement rattachée à cette commission, Ericka BAREiGTS se montre très exigeante : "il faut d'abord faire un travail de méthode, ensuite il faut reconstruire les histoires personnelles de chacun... beaucoup d'entre eux n'ont pas encore reconstitué leur histoire personnelle". Pour ce qui est d’une éventuelle indemnisation des victimes réunionnaises, la secrétaire d'Etat parle de démarches individuelles, qui seront déconnectées du travail de la commission.

Ericka Bareigts, invitée de France Bleu Creuse ce vendredi 13 mai à 7H50.

L'occasion aussi de promouvoir l'égalité et la citoyenneté

Désormais secrétaire d’Etat en charge de l'Egalité réelle, Ericka Bareigts est venue présenter son projet de loi "égalité et citoyenneté". Un texte né après les attentats de "Charlie Hebdo", en janvier 2015, pour lutter contre la ghettoïsation des quartiers. Face aux autorités, aux collectivités locales et aux responsables d’associations, Ericka BAREiGTS a promis des mesures avec des effets à court terme : "nous voulons que les sanctions soient plus dures vis-à-vis de ceux qui aujourd'hui sont dans des comportements racistes, des actes qui ont augmenté jusqu'à 25% l'année dernière."

Le projet de loi prévoit, par exemple, que le niveau des sanctions contre les actes racistes va doubler. Le président de l’association "Creuse Maghreb", Omar Baddi, accueille les mesures avec bienveillance mais regrette les fractures dans la société française :"on est égaux sur les papiers mais pas dans la réalité, sur le délit de faciès par exemple un jeune "basané" sera plus contrôlé... Bien sûr qu'il faut vivre ensemble, surtout dans ces moments très durs... Nos association qui œuvrent sur les discriminations ont un travail énomer à faire."

Discutée à l’Assemblée Nationale le mois prochain, la loi "Egalité et citoyenneté" fait l’objet d’une consultation par internet où chacun peut participer.

Avant de quitter la Creuse, la secrétaire d'Etat est allée à la rencontre des militants au siège de la Fédération départementale, entourée des trois parlementaires et des deux conseillers régionaux.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu