Société

Université de Belfort-Montbéliard: huit étudiants exposent leur thèse "en 180 secondes"

Par Nicolas Raffin et Rebecca Gil, France Bleu Belfort-Montbéliard mercredi 11 mars 2015 à 6:00

Thèse 180 secondes UTBM belfort
Thèse 180 secondes UTBM belfort © Radio France - Rebecca Gil

Ils ont 180 secondes pour résumer une thèse de plusieurs dizaines de pages. C'est le défi accompli ce mardi par huit étudiants de l'université de technologie Belfort-Montbéliard (UTBM). Leur objectif: réussir à résumer et synthétiser un sujet complexe pour s’entraîner à bien communiquer dans leur future vie professionnelle.

Cent quatre-vingts secondes pour présenter une thèse: c'est l'objectif que se sont fixés huit étudiants volontaires en thèse à l'UTBM (Université de Belfort-Montbéliard) ce mardi 11 mars. Une idée tout droit venue d'Australie, exportée en France depuis 2012. A Sevenans, on pouvait trouver toutes sortes de thèmes: de l'industrie à la chimie en passant par la physique, il y en avait pour tous les goûts, et pour tout le monde. Dans une ambiance plutôt détendue, ils se sont livrés au jeu face à un jury composé de professeurs, maîtres de conférence mais aussi d'autres étudiants.

  > VIDEO - Une Alsacienne gagne le concours "Ma thèse en 180 secondes" grâce au rectum d'un verre (2014)

Nous avons suivi Jean-Baptiste Devillers, un étudiant en deuxième année de thèse Cifre (dans le domaine de l'industrie) lors de son passage devant le jury.

UTBM thèse 180' ENRO

Un exercice compliqué...

Difficile de résumer en trois minutes le travail de deux années pour Jean-Baptiste. Pourtant, c'est important de s'exercer dès aujourd'hui à être le plus synthétique possible, notamment en tant que chercheur.

UTBM thèse 180' SON

... Mais fondamental

Pour Hanlin Liao, professeur à l'UTBM, c'est un exercice stimulant, essentiel pour les étudiants, non seulement en thèse mais aussi en master.

Hanlin LIAO / UTBM thèse 180'

La finale nationale de ce concours se jouera à Nancy le 3 juin prochain, puis une finale internationale aura lieu à Paris le 1er octobre.