Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Université Rennes 2 : le restaurant de la fac gratuit pour dénoncer la précarité étudiante

-
Par , France Bleu Armorique

Ce mardi 26 novembre, les syndicats FSE et Solidaires ont bloqué l'accès aux caisses du restaurant universitaire de Rennes-2 afin de permettre aux étudiants de déjeuner sans payer. Une action visant à dénoncer la précarité étudiante.

Les étudiants n'ont pas payé leur repas ce mardi 26 novembre.
Les étudiants n'ont pas payé leur repas ce mardi 26 novembre. © Radio France - Benjamin Fontaine

Rennes, France

"Allez-y passez, profitez-en, c'est gratuit ce midi !" Debout devant l'une des caisses du restaurant universitaire "Métronome" de Rennes-2 cette étudiante ouvre la voie à ses camarades tout en déposant un tract dans leur plateau repas. Ce mardi 26 novembre, deux syndicats étudiants FSE, Solidaires et "L'armée de Dumbledore - Union Pirate de Rennes 2" ont mené une opération de blocage des caisses du restaurant et des cafétérias du Crous afin de permettre aux étudiants de déjeuner gratuitement. 

Des difficultés de logement et de nourriture

Le tract distribué rappelle le cri de détresse lancé par cet étudiant de l'université de Lyon-2 qui s'est immolé par le feu "parce qu'il n'en pouvait plus de ses conditions de vie et d'études indignes". Clément Gauthier du syndicat Solidaire ajoute " à Rennes nous avons des difficultés pour nous loger. Le marché est très tendu. Des étudiants se rendent à la présidence de l'université pour dire qu'ils n'ont pas d'endroit où dormir. Ce n'est pas normal." 

Selon le responsable syndical, les étudiants seraient aussi de plus en plus nombreux à se venir à sa rencontre car ils ne peuvent plus assumer certains frais. "La preuve que cette précarité augmente c'est aussi que l'épicerie solidaire qui a été ouverte dans l'université tourne à plein régime." "On souhaite que l'Etat prenne sa responsabilité. On veut une remise à plat du système d'aide sociale, une revalorisation des bourses et des négociations sur la création d'un salaire étudiant." De son côté, le Crous de Rennes ne souhaite pas faire de commentaire.

Une assemblée générale ce mercredi

Cette action menée à Rennes, s'est déroulée dans le cadre d'un mouvement national. Elle a été suivie à Brest, Nantes ou encore Toulouse. Ce mercredi, les syndicats étudiants se donnent rendez-vous à 12h30 pour une assemblée générale où il devrait être question de la mobilisation du 5 décembre contre la réforme des retraites.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu