Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

A Urdos : "Cette grande région ne va pas dans le bon sens pour notre village"

Urdos, France

SUR LA ROUTE DES RÉGIONALES - Épisode 7. Urdos, petit village coincé dans la vallée d'Aspe, à quelques kilomètres seulement de l'Espagne. Les habitants craignent que l'agrandissement de la région n'accentue leur isolement.

Urdos, dernier village de la vallée d'Aspe avant l'Espagne.
Urdos, dernier village de la vallée d'Aspe avant l'Espagne. © Radio France - Noémie Bonnin

L’action de la région, est bien connue ici, elle a lancé un énorme chantier l’an dernier : la remise en fonction de la voie ferrée dans la vallée, alors que plus aucun train n’y circule depuis trente ans. Si les élus régionaux et municipaux applaudissent, les habitants ici sont beaucoup moins emballés : "On se permet de faire une voie ferrée qui va servir à quoi ?

Voir ici les épisodes précédents "sur la route des régionales"

Francis est né à Urdos et connait par cœur sa vallée : "Ça va servir à dépenser de l'argent ça c'est sûr ! C'est de l'argent public jeté par les fenêtres. C'est ridicule !" Aujourd’hui, la liaison qui lie la France et l’Espagne par la vallée d’Aspe se fait en car. Francis le voit passer tous les jours et il l’assure : il est toujours quasi-vide. Alors un train, ce n’était vraiment pas la priorité pour la vie du village, selon lui : "Vous avez vu les travaux en cours, c'est phénoménal ! Alors qu'ici on n'a rien, les routes sont en mauvais état, les villages ne sont pas déviés c'est une honte ! On a demandé des déviations ici depuis longtemps, parce qu'il y a un flux routier important mais on n'a rien. Pour soixante-dix habitants, ils ne feront pas une déviation du village." 

La vallée d'Aspe traverse les Pyrénées.
La vallée d'Aspe traverse les Pyrénées. © Radio France - Noémie Bonnin

Ce que regrettent les habitants, ici, c’est qu’ils ne soient pas vraiment entendus par les responsables politiques. Ils vont avoir un train, alors qu’ils ne l’avaient pas demandé ; ils réclament une déviation pour sortir le flux incessant de camions du cœur du village et ne l’ont toujours pas. "Je ne sais pas s'ils nous entendent ? Je ne sais pas si on représente grand chose pour la région." 

Céline tient des chambres d'hôtes dans la vallée.
Céline tient des chambres d'hôtes dans la vallée. © Radio France - Noémie Bonnin

Céline s'interroge, elle tient des chambres d’hôtes à Borce, à coté d'Urdos. "Je ne sais pas si après ils veulent faire énormément de choses pour développer la vallée. Ce serait bien, mais est-ce qu'ils vont le faire ? Franchement, ce serait bien. Il y a besoin, pour voir à nouveau les villages qui vivent. Quand vous traversez les villages ce sont des villages fantômes... Il manque cruellement de travail dans la vallée pour que les jeunes veuillent bien s'installer. Le travail, c'est une priorité." Et pour cause : comme de nombreux villages en France, Urdos, même s’il est logé dans un cadre absolument magnifique, a perdu son école, sa gendarmerie, sa douane, son curé. Un hôtel-restaurant persiste, même s’il est fermé à cette saison, l’autre est à vendre.

   

Urdos est l'extrémité sud de la nouvelle région.
Urdos est l'extrémité sud de la nouvelle région. © Radio France - Olivier Uguen

Pour les habitants d'Urdos, cette nouvelle région ne va pas dans le bon sens.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

France Bleu vous emmène "sur la route des régionales"

Du 16 au 27 novembre, nous sillonnons les routes de la grande région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes. En vue des prochaines élections régionales (6 et 13 décembre), nous allons découvrir ensemble ce nouveau territoire, qui va des Deux-Sèvres au Pays Basque, en passant par la Creuse et le Lot et Garonne. Comment se situer dans cette région agrandie ? Quelles différences, quels points communs ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess