Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Usine Sanofi de Mourenx : pas de réouverture sans accord de l'Etat

mardi 10 juillet 2018 à 10:41 Par Evan Lebastard, France Bleu Béarn et France Bleu

L'usine Sanofi de Mourenx ne pourra pas rouvrir sans un accord de l'Etat. L'usine aurait rejeté du bromopropane, un composant utilisé dans la fabrication de la Dépakine, à des doses 190.000 fois supérieures au seuil autorisé.

Le plateau de la Sobégi qui abrite l'unité Sanofi de Mourenx
Le plateau de la Sobégi qui abrite l'unité Sanofi de Mourenx © Radio France - Daniel Corsand

L'Etat pose un nouvel ultimatum à Sanofi. L'usine de Mourenx ne pourra pas rouvrir sans "une mise en conformité". Dans un communiqué, le gouvernement demande une assurance de "l'absence de risques pour les salariés et les riverains" avant d'autoriser une reprise d'activité.

En avril 2018, l'entreprise a été mise en demeure par l'Etat pour se mettre en règle avant fin juillet, sous peine de fermeture administrative. Sanofi a décidé hier de fermer son usine. L'entreprise aurait rejeté dans l'air du bromopropane avec un taux 190.000 fois supérieur à celui du seuil autorisé.

Les résultats vérifiés le 12 juillet

Par ailleurs, l'Etat annonce qu'une vérification des résultats communiqués par Sanofi est en cours. Les résultats doivent être communiqués ce jeudi 12 juillet et pourraient amener de nouvelles mesures. 

Une réunion avec les élus et les services de l'Etat est prévue ce mercredi.