Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Vacances apprenantes en Vaucluse : réviser sa grammaire en s'amusant à l'école

-
Par , France Bleu Vaucluse
L'Isle-sur-la-Sorgue, France

Une vingtaine de collèges et d'écoles de Vaucluse proposent aux élèves des vacances apprenantes : classe le matin pour réviser ce qui a pu être oublié pendant la crise sanitaire, sports ou découverte du patrimoine l’après-midi.

Le préfet de Vaucluse et le directeur de l'Education Nationale sont retournés à l'école pour des Vacances Apprenantes
Le préfet de Vaucluse et le directeur de l'Education Nationale sont retournés à l'école pour des Vacances Apprenantes © Radio France - Philippe Paupert

Une vingtaine d'écoles et de collèges de Vaucluse accueillent des enfants en juillet. Ce ne sont pas vraiment des vacances, mais ce n'est pas non plus comme en classe. Ce dispositif des "vacances apprenantes" a été initié par le ministère de l'Éducation nationale pour tenter de rattraper le retard accumulé pendant la crise du coronavirus pour les enfants décrocheurs.

Des enseignants volontaires assurent grammaire ou multiplication le matin. L’après midi, des activités ludiques sont proposées : sport, jeu d'échecs ou découverte du patrimoine.

Cahier rouge pour la grammaire des vacances

Maria, 8 ans, est en vacances avec son cartable. Elle revient en classe pour s'améliorer en grammaire : "On l’a écrit sur notre cahier rouge que ça s'appelle des vacances apprenantes. On est à l’école parce que parfois on a des difficultés. On revient pendant les vacances pour apprendre les choses qu’on n'a pas réussi pendant l’année, surtout la grammaire et les conjugaisons. Il y a moins d’élèves dans la classe donc le maître vient plus vite nous aider quand on lève le doigt."

Maria révise ses conjugaisons avec un cahier rouge

Le préfet fait réviser sans pression

À L'Isle-sur-la-Sorgue, les gendarmes étaient à l'école Mourna pour partager une après-midi d'initiation à la prévention routière. La moto des gendarmes était dans la cour d'école pour une leçon de secourisme et d'instruction civique. Le préfet venait faire réviser les élèves de CM2 : "Comment on fait pour secourir un blessé ?' Les enfants lèvent le doigt : "On appelle le 15 ! le 18 !" Le préfet ne met pas de notes mais apprécie "Bravo, chapeau !"

Avec les chiffres plus complexes, les multiplications, Mélina a des difficultés. Alors à 10 ans, elle revient pendant les vacances. Olivier Guigue, le directeur de l'école confie que ces vacances apprenantes dédramatisent les lacunes : "ce matin, des enfants ont avoué qu’ils ne savaient pas faire de multiplications ! Ma mission était qu'ils repartent contents avec de nouvelles connaissances." 

Sammy, en CM1, profite des visites patrimoine de la commune pour réviser l'histoire. Il apprécie surtout les après-midi sur la Sorgue : "Du kayak j’en avais jamais fait. J’ai trouvé que c’était bien même si je suis tombé deux fois". 

Le directeur de l'Éducation nationale en Vaucluse Christian Patoz veut restaurer l'estime des enfants avec ces vacances apprenantes : "Ce n’est pas noté, il n'y a pas d’interro, il n’y a pas de pression. On est là pour faire passer des notions sans même que les enfants s’en rendent compte pendant les vacances." 

Sammy envisage même de rester très longtemps dans une école puisque le garçon confie dans un sourire : "Plus tard, je veux être maître d'école".

Réviser sans pression pendant l'été à l'école

La cour de l'école Mourna à L'Isle Sur Sorgue
La cour de l'école Mourna à L'Isle Sur Sorgue © Radio France - Philippe Paupert
Choix de la station

À venir dansDanssecondess