Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Vacances : carton plein pour les campings normands, destination fraîcheur des touristes

La canicule et les intempéries de ces deux derniers mois ont réussi au tourisme normand : la météo plus clémente et le vent frais ont attiré de nombreux touristes cette année. À la mi-saison 2019, on fait un petit bilan dans nos campings normands.

Camping et fraîcheur ? C'est possible sur les côtes normandes, qui profitent toujours d'un petit vent de fraîcheur.
Camping et fraîcheur ? C'est possible sur les côtes normandes, qui profitent toujours d'un petit vent de fraîcheur. © Radio France - Simon de Faucompret

Seine-Maritime, France

Ces deux derniers mois, toute la Gaule a été occupée par deux éprouvants épisodes de canicule. Toute ? Non ! Les côtes normandes et leur irréductible vent frais ont résisté encore et toujours aux vagues de chaleur. Résultat : la Côte d'Albâtre et la Côte de Nacre ont été une destination touristique privilégiée par les vacanciers en quête de fraîcheur, parfois au profit de la Côte d'Azur ! 

Une petite bande jaune dans un océan d'orange et de rouge : c'est net, la Normandie et la Bretagne ont mieux respiré ces dernières semaines. - Aucun(e)
Une petite bande jaune dans un océan d'orange et de rouge : c'est net, la Normandie et la Bretagne ont mieux respiré ces dernières semaines. - Capture d'écran Meteociel.fr

Complets depuis fin juin

De quoi ravir les campings du coin, surtout ceux situés proches de la mer ... À la mi-saison, le constat est clair : ils n'ont quasiment jamais désempli. Selon le cabinet d'études Protourisme joint par franceinfo, ça tient beaucoup aux réservations de dernière minute. "J'ai 66 emplacements dont un tiers de parcelles nues. Tous les soirs, c'est complet", sourit Isabelle, gérante du camping Le Grand Hameau à Saint-Jouin-Bruneval (Seine-Maritime). "Et les autres campings du coin aussi, vu qu'on se téléphone." 

La confirmation vient quelques kilomètres plus au nord, au camping municipal d'Étretat : "Depuis la fin juin, on est complets tous les jours", lance Stéphanie, régisseuse du lieu. "Les gens font la queue dès 9h du matin pour prendre un emplacement !"

Partis du Nord en camping-car, Jean et Claudine visitent le camping d'Étretat pour la première fois. Objectif : calme et fraîcheur. - Radio France
Partis du Nord en camping-car, Jean et Claudine visitent le camping d'Étretat pour la première fois. Objectif : calme et fraîcheur. © Radio France - Simon de Faucompret

Dans ces campings familiaux, les clients sont souvent les mêmes. Mais, preuve d'un nouvel attrait de nos côtes normandes, on voit beaucoup de nouvelles têtes cette année ! Jean et Claudine viennent pour la première fois, et ils ne sont pas déçus. "Quand on va à la plage, il y a de la place pour tout le monde", affirme Jean. "À Biscarrosse (Landes), on doit bouger les gens pour mettre sa serviette !

Et Claudine n'attend pas pour en remettre une couche : "C'est bien, le sud, mais il y a la route, les bouchons, on est fatigués quand on arrive, on étouffe, il y a trop de monde ... On est aussi bien ici !" Embruns bien normands, vent frais venant du large ... Pour ces vacanciers originaires de Dunkerque (Nord), cette petite retraite normande, elle a tout d'idéal.

Fraîcheur et calme

Les gérants de camping observent que de nombreux vacanciers qui viennent se rafraîchir cherchent aussi un endroit calme et reposant. "C'est pour ça que je n'installe pas de piscine", expose Isabelle. Ça amène du bruit et du monde."

Un lopin de terre rempli d'histoire, de souvenirs et d'anecdotes pour Judith et Fernand : ils viennent ici depuis 20 ans ! - Radio France
Un lopin de terre rempli d'histoire, de souvenirs et d'anecdotes pour Judith et Fernand : ils viennent ici depuis 20 ans ! © Radio France - Simon de Faucompret

Et parmi tous ces vacanciers, il y a aussi les inconditionnels. Ceux qui ont choisi la Normandie et qui n'ont plus jamais changé d'avis. "On vient ici chaque été depuis 20 ans", lance Judith. Avec son mari Fernand, ils passent jusqu'à six semaines par an ici, au camping d'Étretat. "D'accord, il a fait chaud ici aussi", concède-t-elle. "Mais ce qui est agréable, c'est l'air ! Ce n'est pas étouffant." 

Eux aussi, en grands habitués qu'ils sont, ont vu passer de nouveaux visages en 2019. "Certains se sont installés près de chez nous, ils disaient qu'ils revenaient du sud ... et que c'était insupportable", témoigne Fernand.

Sus aux clichés ?

De quoi montrer un autre visage de notre région ? "Le nord, c'est toujours mal vu ... En Normandie, apparemment il pleut toujours", rit Judith. "Sauf qu'en quelques semaines, on voit passer des gens du sud, qui changent d'avis ... Ça fait plaisir !"

"L'avenir du tourisme est en Bretagne et en Normandie !"

Car les touristes ne se contentent pas de rester à la fraîche, dans leur camping-car ou sous un arbre ! "Je ne les vois pas de la journée", confirme Isabelle, du camping de Saint-Jouin-Bruneval. "Une fois installés, ils partent découvrir la région, explorer les paysages ..."

La Normandie, future destination de rêve pour les vacances ? Son mari Pascal, co-gérant du camping Le Grand Hameau, se laisse même aller à une petite prophétie ! "Vu le dérèglement climatique qui se prépare, l'avenir du tourisme est en Bretagne et en Normandie !" Voilà tout le mal qu'on puisse souhaiter à nos gérants de campings et à nos travailleurs saisonniers.

Choix de la station

France Bleu