Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Premières vacances d'été en Lozère

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Depuis le début de la semaine, les touristes affluent sur le département. Loin des plages saturées et des campings bondés, ces touristes savourent le calme et les grands espaces qu’offre la Lozère.

Au chalet des pépites, club de vacances à Barjac prés de Mende, Pascal, sa femme Patricia et leur fils Manoé, ont posé leur valise dans un des dix chalets que compte le parc
Au chalet des pépites, club de vacances à Barjac prés de Mende, Pascal, sa femme Patricia et leur fils Manoé, ont posé leur valise dans un des dix chalets que compte le parc © Radio France - SAID MAKHLOUFI

C’est un succès pour le département de la Lozère qui a été particulièrement préservé de la crise du coronavirus. Depuis le début des vacances d’été, les touristes débarquent les uns après les autres, rassurés par la situation sanitaire du département

Au Chalet des pépites, club de vacances situé à Barjac, près de Mende, Pascal, sa femme Patricia et leur fils Manoé, ont posé leur valise dans un des dix chalets que compte le parc. "C’est notre première fois en Lozère, explique Patricia. On ne croise pas grand monde et c’est rassurant. La dernière fois, nous sommes allés faire du canoë sur les gorges du Tarn et sur la route pendant une quinzaine de minutes nous n’avons rencontré personne". À côté, son mari confirme : "D’habitude, on part sur le bord de mer, mais là, vu la situation, on n'avait pas envie d’être les uns sur les autres". La famille a préféré éviter le bord de mer cette année pour la montagne. Un choix de raison lié au coronavirus : "C’est rassurant et on profite mieux de nos vacances."
 

Le reportage de Said Makhloufi

Le patron du club de vacances qui accueille nos Picards pour deux semaines affiche complet tout l’été.Tout s’est joué après le déconfinement, explique William Rubio : "Dès l’annonce du Premier ministre, le téléphone n’a pas arrêté de sonner et très vite nous étions complet".  

William Rubio directeur du club vacances « Chalet les Pépites

Et tout cel,a William le doit au virus. Le département, très peu touché par la pandémie de Covid-19 a fait la une de la presse nationale et internationale, des passages remarqué dans les journaux de 13h et 20h. Une bonne publicité assure William, qui pense que "ça a clairement joué dans le choix du département pour les vacances".

Le reportage de Said Makhloufi

Choix de la station

À venir dansDanssecondess