Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Vacances d'été : la SPA de Laval redoute l'abandon des animaux

dimanche 1 juillet 2018 à 17:43 France Bleu Mayenne

Avec l'arrivée de l'été, les abandons d'animaux risquent de se multiplier. Un pic d’activité attend le refuge de la SPA de Laval.

L'été, le nombre d'abandon de chien augmente
L'été, le nombre d'abandon de chien augmente © Radio France

Laval, France

C'est un triste constat. Chaque année en France, 60 000 animaux sont abandonnés pendant la période des vacances estivales. En première ligne pour les recueillir: la Société Protectrice des Animaux (SPA).  En Mayenne, Jean-Pierre Morin, co-président de la SPA de Laval redoute toujours un peu le début des grandes vacances "c'est une période charnière, on s'inquiète toujours d'une arrivée massive des chiens et des chats", néanmoins il souhaite rester optimiste " quand on regarde les derniers étés, la Mayenne n'est pas trop touchée par les abandons, deux chiens ont été retrouvés sur des aires d’autoroute".  

Jean-Pierre Morin croise donc les doigts et espère que le phénomène des abandons en Mayenne ne va pas s’accentuer cet été. Pour les maîtres qui rencontrent des difficultés à faire garder leur chien pendant les vacances, il rappelle que "la SPA de Laval ainsi que d'autres structures mayennaises proposent des pensions."

Enfin, pour rappel l'abandon d'un animal est sévèrement puni par la loi.  Cet acte est puni de deux ans de prison et de 30 000 € d'amende.