Société

Vacances : hôteliers recherchent clients

Par Yacine Sahnoune, France Bleu Breizh Izel mercredi 8 avril 2015 à 19:06

Vacances : hôteliers recherchent clients

Premier jour des vacances de Pâques, restaurateurs et hôteliers se mettent à pied d’œuvre. Pour certains c'est le grand ménage de printemps, quand d'autres s'inquiètent du manque de réservations.

Dernier grand coup de chiffon dans les restaurants de la ville close de Concarneau. Devant sa terrasse soigneusement présentée, Julie se rappelle le jour où elle a rouvert son établissement. C'était il y a une semaine. "Il y avait des frigos, des chaises, des tables dans tous les sens ! Après six mois de fermeture, ça ressemblait à un grenier !" , s'amuse-t-elle.

Vacances restaurateurs ENRO

Un peu plus loin, Mikel, lui, nettoie le pavé qui borde son restaurant. Au karcher. "Plus rapide, plus efficace" . Pendant ce temps, en cuisine, Maxime referme le lourd couvercle de sa marmite."Ca y est, on est prêts à envoyer des moules ! Les touristes adorent ça et c'est rapide à faire" .

Dernière minute

Mais à quelques kilomètres de là, très peu de touristes foulent le sable des plages de Bénodet. Depuis la réception de son hôtel, Jennifer s'inquiète : "On est complets pour ce week-end, mais pour la semaine à venir, c'est plus compliqué... Les gens s'y prennent de plus en plus à la dernière minute" .

Vacances hôteliers ENRO

Même constat pour Philippe, qui tient un autre hôtel à Bénodet. "Pour ces vacances de Pâques, si on fait 50% de remplissage, ça sera déjà pas mal" .

"L'offre est plus large : il y a les campings, les gîtes, les chambres d'hôtes, les locations. Peut-être aussi que nos prix ne sont pas assez compétitifs" Philippe, gérant d'un hôtel à Bénodet

En revanche, ce qui marche de plus en plus à Bénodet, ce sont les campings. Georgeline en gère un. Il affiche complet pour ces vacances de Pâques. Notamment grâce aux animations pour les enfants : "des jeux, une piscine, de l'arcrobranche... Tout cela, ça attire les familles" , livre-t-elle.

Les hôteliers de Bénodet n'ont plus qu'à croiser les doigts pour que le soleil reste. C'est la clé pour attirer les touristes ! Même si l'eau restera sans doute un peu froide...