Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : neuf départements en vigilance rouge, 53 en orange

Vacanciers en camping cet été : organisation, précautions et détente

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

Les campings se remplissent petit à petit de vacanciers pour juillet, et les structures doivent s'organiser et s'adapter au covid. Malgré les précautions de mise, les vacanciers sont bien décidés à déguster leur été. Reportage au Camping Flower du Lac de la Thésauque, en Haute-Garonne.

Le camping du Lac de la Thésauque se remplit peu à peu de vacanciers déterminés à profiter de leur été
Le camping du Lac de la Thésauque se remplit peu à peu de vacanciers déterminés à profiter de leur été © Radio France - Flore Catala

Les vacances démarrent pour les juillettistes partis profiter de la campagne, de la montagne ou de la mer depuis le début du mois. Beaucoup ont pris la direction du camping pour profiter d'une pause bien méritée après des mois de crise sanitaire. Au Camping Flower du Lac de la Thésauque, sur la commune de Montgeard, près de Nailloux (Haute-Garonne), les premiers vacanciers s'installent et prennent leurs quartiers. Mais cette année, Covid oblige, le séjour aura une saveur particulière.

Le défi de la gestion du camping cet été 

D'abord parce qu'il faudra passer l'été tout en respectant les gestes élémentaires. Pour Cédric Morelle, le gérant du camping, ça ne devrait pas poser de problème puisque les vacanciers sont venus avec leurs bonnes habitudes et précautions : "la semaine dernière, j'ai vu une dame arriver avec ses propres produits, puis tout pulvériser avant d'entrer dans son bungalow. Donc les gens font attention à eux, et c'est justement ce qu'il faut".

Malgré tout, de nombreuses mesures sanitaires ont été mises en place au Camping Flower, ce qui demande beaucoup d'organisation et beaucoup de travail au personnel reconnaît Cédric Morelle : "il y a énormément de choses à faire pour tout désinfecter à chaque fois. On a dû prendre du personnel en plus par rapport à la saison dernière pour s'en sortir. Et puis il y a aussi tout les achats : plexiglas, masques, gel, distributeurs automatiques, marquage au sol pour les distances, produits désinfectants". Des achats qui représentent un coût non négligeable, auquel Cédric Morelle préfère penser une fois la saison terminée. "On n'a pas le choix de toutes façons" reconnaît-il. "On risque d'avoir des contrôles cet été pour voir si tout a été mis en place. Donc si on ne veut pas que ça referme ou que ça reparte, il faut des moyens et du personnel en plus, on l'assumera".

Repos et détente bien mérités

"On va beaucoup plus les déguster ces vacances" explique Emmanuelle depuis son transat en bord de piscine. Il y a quelques mois, elle était encore au charbon, dans l'Ehpad où elle travaille. Après la crise et les moments durs qu'elle lui aura fait vivre, ces vacances sont une vraie respiration. 

Même chose du côté de Dominique, encore occupé à décharger les bagages de son coffre. Ce soignant en service Covid arrive tout droit de Normandie, et ces vacances, il les attendait avec impatience : "Après trois mois où on a bossé à plein et à fond à l'hôpital, là c'est un relâchement complet et ça fait du bien. J'étais fatigué, j'avais quand même eu beaucoup d'heures, mes congés des mois derniers ont été supprimés, alors ces vacances-là, je les ai, je les garde !". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess