Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Vacanciers en Isère : sur la route, "l’essentiel, c’est de garder le sourire"

dimanche 2 août 2015 à 11:04 - Mis à jour le dimanche 2 août 2015 à 11:43 Par Mathias Kern, France Bleu Isère

Plus de 880 kilomètres de bouchons sur les routes pour la journée de samedi. A l'arrivée, c'est le soulagement pour les vacanciers, notamment sur les rives du lac du Monteynard, en Isère.

Des embouteillages sur l'autoroute A7 dans la Drôme
Des embouteillages sur l'autoroute A7 dans la Drôme © Radio France - - Florence Gotschaux

Fin du voyage, pour Karlov et Helens. Ces hollandais ont remonté toute la Vallée du Rhône pour s’installer une semaine sur les rives du lac du Monteynard, en Isère. Détacher leur caravane, ils en rêvent depuis longtemps : "il y avait vraiment beaucoup de trafic, on a mis 6h pour faire 300 kilomètres" soupire Karlov, "d’habitude on essaie de ne pas circuler des jours comme ça" .

" C’est une des plus grosses semaines de l’été. En trois jours, on renouvelle quasiment tout le camping"— Gaëlle Murgue, responsable du Camping du lac.  

Les vacanciers se succèdent à l’accueil du camping. Comme tous les ans, "c’est un assez gros week-end pour nous" , reconnait Gaëlle Murgue, responsable du Camping de la plage, "c’est une des plus grosses semaines de l’été. En trois jours, on renouvelle quasiment tout le camping, quasiment 200 personnes vont arriver. Ca demande un peu plus de travail et de logistique" .

Eviter la foule, à tout prix

La solution ? "Le tout c’était de pas passer à Lyon et à Valence" , conseille Véronique, venue avec son compagnon et ses deux enfants, "on a eu de la chance on est sortis au lac du Monteynard juste avant les bouchons, alors on a pas à se plaindre" .

D’autres ont réussi à faire 900 km sans problème, "sans bouchon, sans file, sans accident" , comme Jimmy, venu de Louvain, en Belgique, "mais pour ça, on est partis à 5h du matin" .

"L’essentiel, c’est que tout le monde garde le sourire et la patience, après, on s’en fiche, c’est pas grave, on est en vacances."— Véronique, vacancière optimiste. 

Et pour les lève-tard, il reste les "toutes petites routes jaunes sur la carte, les départementales"  plaisante Laurent, qui a tiré sa caravane depuis l’Ardèche en passant par Die et le col de Menée. "Alors on était seuls sur la route, avec la caravane on a mis 4h au lieu de 2h30, mais bon, on a le temps, et puis il y en a qui ont eu pire sur l’autoroute."

Véronique elle, est d’un calme olympien. "L’essentiel, c’est que tout le monde garde le sourire et la patience"  résume-t-elle dans un grand éclat de rire, "après, on s’en fiche, c’est pas grave, on est en vacances. Moi je n’ai que deux semaines, alors c’est ni la route ni la pluie qui vont m’empêcher d’en profiter" . Encore quelques efforts pour monter la tente sous la pluie. Les vacances peuvent maintenant commencer.

Le sourire des vacanciers, près du lac du Monteynard