Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Val-de-Marne : le préfet promet des équipements aux associations et plus de chambres d’hôtel aux sans-abris

-
Par , France Bleu Paris

Raymond Le Deun, le préfet du Val-de-Marne a visité le SIAO 94, service d’aide et d’accueil des plus démunis, ce lundi 23 mars. Il annonce notamment l’arrivée d’équipements pour les acteurs sociaux du département.

Le préfet du Val-de-Marne, Raymond Le Deun lors d'une visite au SIAO 94.
Le préfet du Val-de-Marne, Raymond Le Deun lors d'une visite au SIAO 94. - Préfecture du Val-de-Marne

"Nous allons fournir des masques", est venu dire Raymond Le Deun aux acteurs du SIAO 94, le service intégré d’accueil et d’orientation pour les plus démunis. "C’est une demande des équipes, notamment de la Croix Rouge qui font des maraudes et distribuent des colis alimentaires", explique le préfet du Val-de-Marne à France Bleu Paris, mais "on sera en mesure de répondre à cette demande, de façon limitée, mais nous allons fournir des masques", promet Raymond Le Deun. La distribution commencera même dès ce mardi 24 mars et sera partagée entre tous les acteurs de la solidarité. Des Restos du Cœur jusqu’aux CCAS (centre communal d’action sociale) en passant par les centres d’hébergement.

Un accueil pour les sans-abris atteint du Covid-19

Des chambres d’hôtels supplémentaires vont aussi être mises à disposition des sans-abris. "Les crédits ont été débloqués", précise le préfet. Mais surtout, un lieu d’accueil est en train de se mettre en place pour les SDF malades qui ne seront pas gardés par les hôpitaux quand leur état ne le nécessitera pas. Un gymnase ou autre lieu, c’est encore à définir, mais qui sera "opérationnel d’ici une huitaine de jours".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu