Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Val Touraine Habitat renforce son dispositif de médiation pour enrayer la montée des querelles de voisinage

-
Par , France Bleu Touraine
Indre-et-Loire, France

Pour en finir avec les querelles de voisinage qui empoisonnent parfois le quotidien des locataires, Val Touraine Habitat renforce son dispositif de médiation. Le bailleur social gère 23.000 logements dans le département sur 200 communes.

En ce début d'année 2017, Val Touraine Habitat gère 200 cas de conflits entre locataires (image d'illustration)
En ce début d'année 2017, Val Touraine Habitat gère 200 cas de conflits entre locataires (image d'illustration) - © Capture d'écran Google Street View

Val Touraine Habitat vient de constituer une équipe spécifique de six personnes chargée d'améliorer le dialogue en cas de bruit, de tapage ou encore de salubrité. Jusqu'ici les 6 agences départementales de VTH géraient ces problèmes directement. Notamment les 3 agences urbaines (St Cyr-sur-Loire, St Pierre des Corps et Joué-les-Tours). Ce pôle va travailler main dans la main avec le procureur, la gendarmerie et la police afin d'éviter des débordements éventuels.

En ce début d'année 2017, Val Touraine Habitat gère 200 cas de conflits entre locataires, ce qui n'est pas rien selon Claire Eveno, responsable du pôle Médiation et tranquillité à VTH.

Les gens se supportent de moins en moins en fait. Et ils montent tout de suite en tension" - Claire Eveno du Pôle Médiation de Val Touraine Habitat

Dans 38% des cas traités par Val Touraine Habitat il s'agit de conflits liés à du tapage ou des nuisances nocturnes. Tout ce qui touche à la tranquillité des locataires. Des enfants qui jouent au ballon tous les matins, les midis, les soirs, le week-end en tapant dans la porte métallique. Quand les gens rentrent du boulot et qu'ils ont besoin de tranquillité, forcément cela créé des tensions. Des tensions qui peuvent dégénérer, d'où l'appui désormais des forces de police et de gendarmerie. Le colonel De Benettot, qui commande la groupement de gendarmerie d'Indre-et-Loire, précise que ce partenariat permet de protéger les salariés de VTH en cas de débordements.

Les conflits entre personnes représentent 7% des cas traités par Val Touraine Habitat en 2016. On compte aussi 5% d'agressions. 5% des problèmes concernent aussi les animaux.

Dans le Lochois, on a eu un problème avec une famille. Un élu s'est fait malmener ainsi que le pôle médiation : intimidation, agressivité.... Heureusement, cette famille a finalement quitté le logement, et ce grâce au concours de la gendarmerie. On se sent moins seuls, épaulés, soutenus. Et le calme est revenu dans l'immeuble."

Heureusement, dans la grande majorité des cas, le dialogue suffit, ce que souhaite encourager le procureur de la République Jean-Luc Beck : "Il faut tout faire en amont pour éviter que les choses dégénèrent."

Avantage aussi pour le bailleur social : un meilleur suivi des éventuels dépôts de plainte. Mais en échange, Val Touraine Habitat s'est engagé à accueillir des personnes condamnées à effectuer des heures de travaux d'intérêt général.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess