Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Valence : des militants s'introduisent dans un supermarché pour mener une action "anti-OGM"

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu
Valence, France

Un groupe de militants a mené une action pacifique à l'Intermarché de Valence ce samedi pour dénoncer les "OGM cachés" dans nos aliments. Ils ont étiqueté les produits soupçonnés de contenir des organismes génétiquement modifiés avant d'interpeller les consommateurs.

L'opération a été gardée secrète jusqu'à la dernière minute.
L'opération a été gardée secrète jusqu'à la dernière minute. © Radio France - Claire Leys

Leur but ? Dénoncer la culture d’OGM en France. Leur arme ? Des étiquettes. Ce samedi après-midi à Valence, des militants d’un groupe baptisé « Combat Monsanto » ont organisé une action de désobéissance civile, à l'Intermarché. Le groupe d'une quinzaine de personnes s'est introduit dans le supermarché pour étiqueter des produits soupçonnés de contenir des organismes génétiquement modifiés. 

Problème de traçabilité 

"OMG cachés ?", peut-on lire sur l'autocollant jaune. Les militants visent des boîtes de thon, des plats cuisinés, des endives... "On ne peut pas être certains que tel ou tel produit contient des OMG. Ces étiquettes pointent justement le manque de traçabilité alimentaire", explique Jessica, une des militantes. Les produits ciblés contiennent notamment de l’huile de tournesol et de colza. 

Les militants ont apposé des étiquettes sur des produits susceptibles de contenir des OGM.  - Radio France
Les militants ont apposé des étiquettes sur des produits susceptibles de contenir des OGM. © Radio France - Claire Leys

La culture des OGM à des fins commerciales est interdite en France depuis 2008. De plus, le Conseil d'Etat a estimé vendredi 7 février que les nouvelles techniques de mutagenèse - des techniques de sélection destinées à obtenir des mutations génétiques d'un organisme vivant - doivent être soumises à la réglementation OGM. Pourtant, selon les militants des failles existent, notamment pour les Variétés rendues Tolérantes aux Herbicides (VrTH) obtenues par mutagenèse. "Les OGM ont envahi nos assiettes et nous ne sommes pas informés", dénonce Joan. Tracts à la main, il tente de sensibiliser les clients du magasin.

L'action s'est déroulée dans le calme et n'a duré qu'une trentaine de minutes. "J'aurais préféré être prévenu, a déploré le responsable de l'Intermarché, les militants ont laissé un caddie rempli de produits, notamment surgelés, au milieu du magasin. Je vais devoir jeter des aliments." Les militants ont quitté le magasin en vitesse après une prise de parole devant les clients. "On n'avait pas le temps de ranger, se justifie une militante. La police pouvait arriver à tout moment". Des actions similaires ont eu lieu ce samedi en Gironde, à Bagnolet et Rennes. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu