Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Valence : des parents manifestent contre le port du masque obligatoire à l'école

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Plusieurs dizaines de parents ont manifesté ce mercredi après-midi à Valence (Drôme) contre le port du masque obligatoire à l'école. Selon eux, le masque a des effets néfastes sur les enfants. Depuis la rentrée du 2 novembre, le masque est obligatoire dès l’école primaire.

Plusieurs parents sont venus manifester avec leurs enfants ce mercredi à Valence
Plusieurs parents sont venus manifester avec leurs enfants ce mercredi à Valence © Radio France - Claire Leys

Les manifestations contre le port obligatoire du masque à l'école se multiplient dans la Drôme et en Ardèche. Après Saint-Michel-de-Chabrillanoux, Privas ou encore Les Vans, un rassemblement s'est tenu ce mercredi après-midi à Valence. Plusieurs dizaines de parents se sont retrouvés devant la gare pour exiger "le port du sourire obligatoire"

Déscolarisation 

"Je songe à les déscolariser à cause du masque, témoigne une mère de trois enfants, scolarisés à Saint-Laurent-du-Pape (Ardèche). C'est trop dur pour eux de le porter du matin au soir". Ce pas, Frédéric, originaire de Pont-de-Barret (Drôme), l'a déjà franchi."Mon fils ne voulait pas porter le masque à l'école, pour respecter son choix je l'ai déscolarisé. Dès que le masque ne sera plus obligatoire, il y retournera".

Depuis la rentrée du 2 novembre, le masque est devenu obligatoire pour les enfants dès l’école primaire, soit à partir de 6 ans environ.
Depuis la rentrée du 2 novembre, le masque est devenu obligatoire pour les enfants dès l’école primaire, soit à partir de 6 ans environ. © Radio France - Claire Leys

C'est la première fois de sa vie que Karen manifeste. Pour cette habitante de Montélier, l'enjeu est colossal. "En classe de CP, le masque n'est pas compatible avec l'apprentissage de la lecture. Les enfants font des exercices de prononciation, ils doivent reconnaître les sons, les syllabes... Le masque les gêne et il est selon moi inutile car à cet âge-là les enfants sont peu vecteurs du virus". D'autres manifestants racontent les maux de tête de leurs enfants, les boutons autour de la bouche, les difficultés à respirer... Autant de raisons qui les poussent à sortir dans la rue.

Les parents d'élèves ont convergé vers les locaux de l'inspection académique de la Drôme, où ils doivent être reçus par le directeur académique à 15h30.

Les parents craignent des risques sur la santé de leurs enfants et des difficultés d'apprentissage.
Les parents craignent des risques sur la santé de leurs enfants et des difficultés d'apprentissage. © Radio France - Claire Leys
Choix de la station

À venir dansDanssecondess