Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Valence : le 1er régiment de spahis met à l'honneur ses 33 compagnons de la Libération

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Ils ont participé à la Libération de la France lors de la 2nde mondiale. 33 spahis ont été mis à l'honneur ce vendredi par le 1er régiment. En présence des familles de ces héros, des plaques commémoratives ont été dévoilées dans la caserne, une exposition inaugurée à la bibliothèque de Valence.

Les 33 spahis compagnons de la Libération ont désormais une plaque affichée dans la caserne. avec leur portrait.
Les 33 spahis compagnons de la Libération ont désormais une plaque affichée dans la caserne. avec leur portrait. - 1er régiment de spahis

Le 1er régiment de spahis de Valence rend hommage à ses 33 compagnons de la Libération ! Ces 33 spahis ont été décorés par le Général de Gaulle pour leur implication la libération de la France lors de la Seconde Guerre mondiale. 

Ce vendredi, leurs descendants étaient invités à la caserne Baquet à Valence. Des plaques commémoratives ont été dévoilées. Elles sont installées sous les arcades, le long de la place d'arme du régiment. À côté de la photo du soldat, quelques lignes de biographie pour se souvenir de l'épopée de ces hommes.

"Dès le mois de juin 1940, sans entendre l'appel du général de Gaulle, des spahis déployés au Levant [actuelle Syrie et Liban] ont décidé refuser l'armistice, de refuser la défaite et de continuer le combat", raconte le colonel Charles-Emmuanel Daviet, le commandant des spahis. Ils rejoignent les Britanniques avant d'aller au Soudan, en Erythrée, en Egypte, en Lybie, en Tunisie. Débarqués en Normandie, les spahis participent à la libération de Paris. Certains iront même jusqu'en Allemagne, à Berchtesgaden, où était situé le "Nid d'aigle" d'Adolf Hitler.

"Il faut faire vivre les vertus qui ont animé ces héros"

"Non seulement, il faut s'en souvenir mais il faut aussi faire vivre les vertus maîtresses qui ont animé ces héros, explique le colonel Daviet. Le courage, bien sûr, mais aussi la clairvoyance pour comprendre dès juin 1940 que la France avait perdu une bataille mais pas la guerre et puis l'engagement total. Ils ont tout abandonner, tout laisser derrière eux alors que l'issue était bien incertaine à l'époque. Toutes ces vertus, au-delà des soldats d'aujourd'hui, doivent nous animer."

"Je suis très émue et très reconnaissante que tout cela se perpétue, estime Sabine Gayet, sœur d'Alain Gayet, compagnon de la Libération. C'est très important parce que cette une chevalerie un peu exceptionnelle. Ils étaient tous d'une modestie extraordinaire." "C'est important de rendre hommage à tous ces gens là poursuit François Abalan, fils du compagnon Michel Abalan. Ils se sont engagés, ils ont risqué leur vie et étaient porteur d'un projet pour la France. Tout cela ne peut qu'inspirer des futurs combattants pour notre pays."

L'architecte de la médiathèque, le préfet de Région, le général Jean-Christophe Bechon, commandant de la 6e brigade légère blindée et le colonel Charles-Emmanuel Daviet, chef de corps des spahis.
L'architecte de la médiathèque, le préfet de Région, le général Jean-Christophe Bechon, commandant de la 6e brigade légère blindée et le colonel Charles-Emmanuel Daviet, chef de corps des spahis. © Radio France - François Breton

Le régiment a aussi inauguré une exposition à la médiathèque de Valence pour mettre en avant son histoire et ces 33 soldats. Elle se tient pendant deux mois. Un livre a également été édité.

Un livre, créé de A à Z par les spahis, retrace l'engagement du régiment et de ses 33 compagnons de la Libération.
Un livre, créé de A à Z par les spahis, retrace l'engagement du régiment et de ses 33 compagnons de la Libération. © Radio France - François Breton
Choix de la station

À venir dansDanssecondess