Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Valence : le parc Saint-Ruf va-t-il rouvrir ?

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Certains habitants de Valence s'inquiètent de ne pas voir rouvrir le petit jardin Saint-Ruf dans le centre-ville, fermé par sécurité. Une pétition a même vu le jour pour demander sa réouverture alors que la mairie va bientôt recevoir les résultats de l'étude qui détermineront les travaux à venir.

Parc Saint-Ruf
Parc Saint-Ruf © Radio France - Romain Sost

Valence, France

Depuis le 31 mai 2018, le parc Saint-Ruf dans le centre ville de Valence est fermé par mesure de sécurité, à cause du risque d'effondrement. Le sol a été fragilisé à la suite de bombardements américains lors de la seconde guerre mondiale.

Un train de vie modifié

Pour Emilie et sa fille de deux ans et demi, le quotidien a été quelque peu bousculé depuis la fermeture du parc, d'autant qu'elle s'y rendait quasiment tous les jours : "c'était un lieu agréable pour moi comme pour ma fille, elle pouvait y apprendre à marcher, y jouer...". 

Ne recevant aucune réponse de la mairie à ses interrogations, la trentenaire a lancé une pétition pour demander la réouverture du parc.

Un rapport définitif au printemps

La municipalité a mandaté un bureau d'étude chargé d'analyser l'ampleur des dégâts dans le sous-sol du parc. Selon les résultats intermédiaires, les travaux devraient être conséquents et complexes "Il va falloir retirer des arbres mais simultanément, il va falloir reboucher les trous, parce que le fait de retirer les arbres peut entraîner un effondrement". La municipalité attend de recevoir le rapport final pour donner une date de réouverture.

Les résultats définitifs seront connus dans quelques semaines mais cet espace gardera la même fonction assure Laurent Monnet, élu en charge des travaux : "Il n'y a aucun doute, ce parc historique restera bien un parc pour les usagers".

Le coût des travaux pourrait avoisiner les deux millions d'euros.