Société

Une manifestation antichasse dans les rues de Valence

Par Mélanie Tournadre, France Bleu Drôme-Ardèche et France Bleu samedi 24 septembre 2016 à 21:53 Mis à jour le samedi 24 septembre 2016 à 19:53

Une cinquantaine de manifestants anti-chasse ont défilé, ce samedi, dans les rues de Valence.
Une cinquantaine de manifestants anti-chasse ont défilé, ce samedi, dans les rues de Valence. © Radio France - Mélanie Tournadre

Une cinquantaine de personnes ont manifesté, ce samedi, dans les rues de Valence pour protester contre la chasse. Une journée de mobilisation nationale organisée dans une quinzaine de villes en France par des associations de protection des animaux et de la nature.

Ce samedi 24 septembre est une journée de mobilisation nationale contre la chasse, à l'appel du Collectif du 21 septembre. Un collectif né d'une manifestation contre la chasse organisée le 21 septembre 2013 à Paris. Il regroupe près de 70 associations, dont l'AVRE (Animalistes de Valence et Romans pour l'égalité) et l'ADDA (Ardèche Drôme Défense Animale) qui ont organisé la manifestation, ce samedi, à Valence.

Une cinquantaine de personnes se sont regroupées, ce samedi matin à 10h, devant la gare de Valence-Ville. Ils ont ensuite défilé en direction de la Préfecture de la Drôme pour protester contre la chasse. Des manifestations du même type ont aussi été organisées dans une quinzaine de villes en France , ce samedi, notamment à Nantes, Nice ou encore à Orléans.

L'ADDA et l'AVRE demandent l'abolition de la chasse

Les associations ADDA et AVRE, de défense des animaux , demandent l'abolition de la chasse en France. "La nature n'est pas un stand de tir. Les animaux ne sont pas de la chair à fusil" insiste Joris Barrat, membre de l'AVRE. "Nos campagnes sont prises en otage, nous n'avons aucun jour pour nous promener tranquillement, c'est inadmissible" dénonce Christine Valusso, de l'ADDA.

"Il est grand temps que nos politiques réagissent !"

"Tuer n'est pas un jeu"

"Plus de 80% des espèces tuées, c'est dans le cadre de la chasse de divertissement, c'est inacceptable" explique également Roger Mathieu, président d'honneur de la FRAPNA (Fédération Rhône-Alpes de Protection de la Nature) dans la Drôme qui a participé à cette manifestation dans les rues de Valence.

Une cinquantaine de manifestants anti-chasse, ce samedi, dans les rues de Valence.

Partager sur :