Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Vallée de l'Arve : des chrysanthèmes pour rendre hommage aux 85 morts de la pollution

dimanche 5 novembre 2017 à 17:56 Par Maxime Fayolle, France Bleu Pays de Savoie

Chaque année, la pollution tue dans la Vallée de l'Arve. Selon le directeur de Santé publique France, au moins 85 personnes par an meurent prématurément à cause de la pollution. Les citoyens veulent des actions.

Une centaine de personnes s'est réunie devant la communauté de communes Pays du Mont-Blanc
Une centaine de personnes s'est réunie devant la communauté de communes Pays du Mont-Blanc © Radio France - Maxime Fayolle

Chedde, Rue Paul Corbin, Passy, France

Ils sont près d'une centaine à avoir bravé la pluie pour se retrouver devant le cimetière de Chedde, dans la vallée de l'Arve. Tous ou presque ont un bouquet de chrysanthème en main, un symbole pour les 85 morts par an dû à la pollution dans la vallée. Ces bouquets ont été déposés devant la communauté de communes Pays du Mont-Blanc à quelques centaines de mètres du cimetière.

Crises d'asthme à répétition

Lisa, elle, n'en peut plus de l'hiver : "c'est de pire en pire, je tousse tout le temps. Pareil pour ma nièce de 3 ans qui est sous ventoline. A cet âge là, on ne devrait pas se soucier de la qualité de l'air qu'on respire !" Les enfants sont en effet les plus touchés par la pollution. Alicia est animatrice dans une école de la vallée de l'Arve, elle désespère "les problèmes d'asthme sont de plus en plus nombreux. On ne fait pas sortir les enfants pendant les récréations, ils sont tout le temps enfermés."

85 c'est le nombre de morts dû à la pollution chaque année dans la vallée de l'Arve - Radio France
85 c'est le nombre de morts dû à la pollution chaque année dans la vallée de l'Arve © Radio France - Maxime Fayolle

"Certains élus sont dans le déni !"

Des mesures ont pourtant été prises avec la limitation à 110km/h sur l'autoroute jusqu'à la fin mars (voir par ailleurs). Mais la règle n'est pas respectée par tous déplore Ghislaine "l'autre jour en doublant un camion à 110km/h, on reçoit des tas d'appels de phare et d'insultes. C'est révoltant !" Des mesures qui sont insuffisantes pour Muriel, qui a co-organisé cet événement avec deux autres personnes.

"On nous dit que dans 10 ans il y aura peut-être des changements, mais on ne peut pas attendre ! Il y a des choses à faire dans l'immédiat. En cas de crise de pollution, on pourrait rendre le train gratuit entre Chedde et Cluses ou Chedde et Genève. Il faut aussi revoir nos manières de traiter les déchets : arrêtons d'incinérer tout et n'importe quoi !" Muriel

L'incinérateur de déchets cristallise les tensions. Lisa n'en peut plus "cette usine elle crache noir tous les matins. Elle crache son venin et ça me désole. On vit dans des belles montagnes et elle est en train de nous pourrir la vie !"

Un formulaire de réclamation contre ces usines

Mallory Guyon est médecin généraliste aux Houches, elle a décidé de s'investir en tant que citoyenne pour lutter contre les usines présentes dans la vallée de l'Arve : "Notre situation géographique n'est pas adaptée à ces usines, notamment celle qui brûle des déchets. Les scientifiques le disent, ce n'est pas le taux d'émission le problème mais la dispersion des polluants." Elle a décidé de fournir aux habitants un formulaire de réclamation pour protester contre les nuisances des nombreuses usines "nous allons l'envoyer au préfet de la Haute-Savoie, au maire de Passy, à la DREAL et au tribunal d'instance de Bonneville. Le but c'est qu'on soit le plus nombreux possible pour avoir plus de poids." L'an dernier, des formulaires avaient déjà été remplis et le préfet avait répondu individuellement à chaque demande.

L'étude sur la pollution menée par Santé publique France détaille qu'en réduisant de 30% les polluants dans la vallée de l'Arve, au moins 45 décès prématurés pourraient être évités chaque année.