Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La guerre des plages est déclarée aux Lecques

mardi 24 juillet 2018 à 18:53 Par Théo Hetsch, France Bleu Provence

Une plage bondée, des touristes collés à notre serviette et des plages privées à moitié vides qui empiètent allègrement sur le sable... En principe, les plagistes doivent laisser une large bande de sable libre entre la mer et les transats (au moins 3 à 5 mètres) pour permettre le passage.

La loi oblige les plagistes à laisser au moins 3 à 5 mètres entre l'eau et les transats
La loi oblige les plagistes à laisser au moins 3 à 5 mètres entre l'eau et les transats © Radio France - Théo Hetsch

Saint-Cyr-sur-Mer, France

Malika vient depuis 10 ans sur la plage des Lecques à Saint-Cyr-sur-Mer. Petit à petit, elle a vu son espace sur le sable grignoté par les plages privées : "Il y en a de plus en plus. À l'époque, elles s'arrêtaient à 100 mètres de là, maintenant elles sont toutes proches", regrette-t-elle. À côté, Angélique et Célia sont collées à une grande barrière qui court vers la mer. De l'autre côté, c'est 14 euros le transat à la journée. "On paye déjà l'essence, le parking, les péages, si l'on prend en plus un transat et une boisson, on ne s'en sort pas !".  Alors, elles se massent sur la plage gratuite : "Ce matin, on s'est installé presque sur d'autres touristes, mais on n'avait pas le choix."

Sept mètres entre les transats et la mer ?

Les plagistes doivent normalement laisser une bande de sable entre les transats et l'eau, au moins 3 à 5 mètres pour permettre le passage du public (plus précisément 50% minimum de la longueur et de la surface de la plage). Sophie Péttinger de "La plage de Sophie" semble tout juste, mais elle assure être dans les clous : "De la dernière vague au premier transat, vous avez sept mètres, promet la commerçante. Nous sommes régulièrement contrôlés, tous les ans".

Vous avezparfaitement le droit de vous installer devant les transats - Aucun(e)
Vous avezparfaitement le droit de vous installer devant les transats - Les décodeurs

Vous avez tout à fait le droit de poser votre serviette devant les transats des concessions privées. Légalement, le plagiste ne peut rien vous dire.