Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Covid-19 : le cap de 100.000 vaccinés a été franchi au vaccinodrome de Saint-Quentin-en-Yvelines

-
Par , France Bleu Paris

Quatre mois après son ouverture, le vaccinodrome de Saint-Quentin-en-Yvelines a déjà vacciné plus de 100.000 personnes, indique un communiqué de l'Agglomération. Ce centre de vaccination, le premier de cette ampleur à avoir vu le jour en France, vaccine 3.000 personnes par jour.

Le Vélodrome National de Saint-Quentin-en-Yvelines accueille le vaccinodrome de l'Agglomération
Le Vélodrome National de Saint-Quentin-en-Yvelines accueille le vaccinodrome de l'Agglomération - Christian Lauté

Le cap des 100 mille vaccinés contre la Covid-19 a été dépassé au vaccinodrome de Saint-Quentin-en-Yvelines. Le centre de vaccination a ouvert ses portes il y a quatre mois. C'était le premier centre géant en France. Il se trouve à l'intérieur du Vélodrome National. Il est ouvert sept jours sur sept et propose une vaccination nocturne le vendredi jusqu'à 23h00. Il vaccine près de 3.000 personnes par jour.  

Prochain objectif : 200 mille vaccinés avant l'été

Des professionnels de santé et des personnels administratifs des 12 communes et de l'agglomération Saint-Quentin-en-Yvelines se sont mobilisés. C'est une équipe de 600 personnes réparties en trois équipes, qui travaillent d'arrache-pied, qui a permis d'arriver à ce résultat.

Le vaccinodrome de Saint-Quentin-en-Yveline vise désormais les 200 mille personnes vaccinées avant l'été.

L'Etat doit faire confiance aux collectivités, affirme Jean Michel Fourgous, président de l'Agglomération

"Il faut que l'État fasse confiance aux collectivités. Nous savons gérer les flux et nos équipes sont plus investies que jamais. Nous avons désormais une solide expérience et sommes prêts à passer à l'étape suivante : vacciner toutes les personnes qui le souhaitent.  En levant les critères, nous fluidifions la prise en charge des patients, plus besoin de vérifier ni de récuser les personnes dites "non-éligibles". Les doses et la logistique suivent, il faut maintenant _nous donner les moyens d'aller plus vite encore_, la pression monte en France, les gens veulent être vaccinés pour retrouver une vie plus normale", explique Jean-Michel Fourgous, président de l'Agglomération  Saint-Quentin-en-Yvelines. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess