Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Le Vendée Globe 2020-2021

Vendée Globe : la 10ème place de Maxime Sorel, une aventure partagée en famille

Le navigateur breton Maxime Sorel, à bord de VandB-Mayenne, a pris la 10ème place du Vendée Globe ce samedi aux Sables d'Olonne. Un retour sur terre célébré en famille. Ses proches ont beaucoup compté dans sa réussite.

Maxime Sorel 10ème du Vendée Globe lors de son arrivée aux Sables d'Olonne
Maxime Sorel 10ème du Vendée Globe lors de son arrivée aux Sables d'Olonne - Adrien François / Addviso / Vendée Globe

Maxime Sorel a enfin dormi dans un vrai lit. Après 3 mois en mer, ballotté de bâbord à tribord dans un sac de couchage, ça doit faire un bien fou ! Le navigateur breton, 10ème du Vendée Globe avec le VandB-Mayenne, savoure maintenant ces petits moments de bonheur et partage avec ses proches son incroyable aventure.

"J'ai la chance d'avoir un frère cinglé mais réfléchi"

Dans cette famille, il y a le marin et les autres qui l'accompagnent en permanence. Le grand large, c'est tous ensemble raconte le frère aîné du skipper, Jérémie Sorel, qui fait partie de son équipe : "j'ai la chance d'avoir un frère cinglé mais réfléchi. Il tient la barre de son projet. Il se donne à fond. Il nous tire vers le haut. J'ai endossé le rôle de team manager et chacun fait le job". 

Rendez-vous en 2024 pour le prochain Vendée Globe

La famille joue un rôle important dans la réussite du skipper breton, la famille mais aussi ses partenaires et ses supporters. Maxime Sorel se nourrit de ça comme son père Eric très fier de son fils : "je suis surpris car Maxime est très proche des gens et il a répondu présent dès son arrivée, même fatigué. Je pensais qu'il ne pourrait pas répondre à toutes les sollicitations, pour aller se reposer. Il est très disponible". 

Maxime Sorel va maintenant prendre un peu de repos, analyser son Vendée Globe avant de se projeter sur une nouvelle aventure au large. Ce qui est sûr c'est qu'il a très envie de participer de nouveau à la plus belle des courses dans quatre ans.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess