Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Vendée : le potager extraordinaire vend ses curieux légumes avant de fermer pour l'année

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Loire Océan

Le potager extraordinaire, à la Mothe-Achard va fermer ses portes pour l'année à partir de la fin juin, avant un déménagement encore incertain vers La Roche-sur-Yon. Avant de quitter le terrain, les jardiniers mettent en vente 10.000 plants potagers plus curieux les uns que les autres.

La Mothe-Achard, France

Poire de terre, poivron blanc ou encore tomate bleue, le potager extraordinaire regorge de couleurs, de feuilles et d'odeurs curieuses. "La tomate bleue, c'est une graine créée par un américain qui est un hybrideur de génie, qui crée des plantes en open source, c'est-à-dire qu'il n'a pas déposé de brevet, il a voulu qu'elle se diffuse par qui le voulait", explique Baptiste Pierre, le jardinier-botaniste du jardin extraordinaire. 

On fouine sur internet, sur les réseaux sociaux et les forums de passionnés, pour trouver des graines toujours plus inattendues"
- Baptiste Pierre, jardinier-botaniste

Fermeture pour toute l'année

Ouvert au public chaque été depuis les années 1990 à la Mothe-Achard, sur un ancien champs, le potager compte aujourd'hui quelques 10.000 plantes de 200 variétés différentes. Toutes ou presque sont mises en vente les vendredi 26 et samedi 27 avril, puis le samedi 4 mai, lors d'une vente exceptionnelle sur le site. Car le potager doit déménager. 

Ce sont des plantes de collections. On a une trentaine de menthes, avec dans certaines variétés, seulement 12 pieds"
- Florence Masson, gérante

La mairie souhaite récupérer le terrain, et l'association, qui emploie 12 personnes en contrat d'insertion, a dû chercher un nouvel emplacement. Des discussions sont engagées pour s'installer sur le centre Beautour, désormais inoccupé, à la sortie de La Roche-sur-Yon. "C'est un espace plus grand que celui que nous avons aujourd'hui, ce qui nous permettrait de cultiver des fruits et légumes de printemps", explique Florence Masson, l'une des gérantes. Elle attend encore le feu vert du conseil communautaire

La banque de graines conservée

En attendant, le potager va devoir fermer ses portes à partir du 30 juin, pour toute l'année 2019 : "Mais nous conservons notre banque de graines, qui peut être gardée au réfrigérateur, pour les replanter dans un éventuel nouvel emplacement. Si ça ne marche pas, on les donnera à d'autres jardins botaniques en France", poursuit Forence Masson.

En tout cas, la traditionnelle fête de la citrouille, organisée chaque premier dimanche d'octobre par le potager, aura bien lieu cette année. "On va réserver le parc expo des Oudairies, à La Roche-sur-Yon", explique la gérante.