Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Vendée : un étudiant de l'ICES meurt après un malaise en sortant d'une soirée d'intégration

-
Par , France Bleu Loire Océan, France Bleu

Un étudiant de l'Institut catholique de Vendée est mort dans la nuit de mardi à mercredi en revenant d'une soirée d'intégration de l'école. Selon nos informations, il souffrait de migraines depuis plusieurs jours et n'avait pas consommé d'alcool. Il a fait un malaise dans la rue.

L'ICES, l'institut catholique d'études supérieure de Vendée à La Roche-sur-Yon
L'ICES, l'institut catholique d'études supérieure de Vendée à La Roche-sur-Yon © Radio France - Marc Bertrand

Un étudiant de l'Institut catholique de Vendée est mort dans la rue après un malaise, dans la nuit de mardi à mercredi, quelques minutes après avoir quitté une fête, le jour de la soirée d'intégration de l'école à La Roche-sur-Yon. 

Le jeune homme, âgé de 19 ans, s'est effondré dans la rue, boulevard d'Italie, sur le chemin vers son domicile. C'est un passant qui l'a aperçu vers une heure du matin et a appelé les secours, mais le SAMU, malgré de longues minutes de massage cardiaque, n'a pas réussi à faire repartir son coeur

Il se plaignait de migraines depuis plusieurs jours

Selon plusieurs témoignages, l'étudiant n'avait pas consommé d'alcool ou de drogues lors de la soirée, "ce n'était pas son caractère", affirme d'ailleurs une source à France Bleu Loire Océan. Il avait quitté la soirée en avance, se plaignant de maux de tête. Selon des proches, il souffrait de migraines depuis plusieurs jours.

Le parquet de La Roche-sur-Yon a ouvert une enquête pour recherche des causes de la mort. Une autopsie doit être pratiquée pour déterminer précisément les causes de la mort du jeune homme. Des analyses complémentaires seront aussi effectuées pour déterminer si l'étudiant a pu prendre une drogue. "Il n'y a pas de cause traumatique", affirme le parquet, qui n'écarte aucune autre piste pour le moment.

Deux messes organisées en son hommage

L'institut catholique de Vendée, par la voix de son directeur, a posté un message sur la page Facebook de l'école ce mercredi pour exprimer ses condoléances à la famille et aux proches du jeune homme, notamment ses colocataires qui sont de la même école. Deux messes ont été organisées à La Roche-sur-Yon pour permettre aux étudiants de se recueillir. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess