Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Municipales en Vendée : un maire ne trouve pas de successeur et invite les habitants à se présenter

-
Par , France Bleu Loire Océan, France Bleu

Le maire de Sérigné aimerait passer la main, mais personne ne veut prendre sa place. Dans un courrier, il invite ses administrés à s’engager.

Le maire de Sérigné, en Vendée, ne trouve pas de successeur.
Le maire de Sérigné, en Vendée, ne trouve pas de successeur. - Michel Tapon

Sérigné, France

Le maire de Sérigné, en Vendée, ne repart pas, et ne pensait pas finir son deuxième - et dernier mandat - avec autant de difficultés. Michel Tapon, 71 ans, aurait aimé passer la main en mars prochain, lors des élections municipales, mais personne, dans son équipe, ni même dans sa commune de 1.000 habitants, n’entend prendre sa place. Il a donc écrit à ses administrés pour les inviter à s’engager. 

"Ils ont peur des responsabilités"

L’élu le sait : gérer une commune n’est pas chose facile. Il faut être disponible tout le temps, répondre au téléphone, même parfois pour "une simple flaque d’eau qui éclabousse une maison" au passage des voitures, raconte-t-il. C’est fatiguant, et c’est d’ailleurs pour ça qu’il veut rendre la main, après deux mandats de maire qu'il a commencés dès le début de sa retraite. "J’aimerais passer plus de temps avec mes petits-enfants, lire, peindre", rêve Michel Tapon. Mais pour ça, il faut trouver son successeur, car il est hors de question, pour lui, "de donner les clés de la ville au préfet" qui pourrait "former une commune nouvelle"

D'où cette lettre envoyée fin octobre dernier à ses administrés. Il y écrit : "Je vous sollicite pour que vous candidatiez pour former à votre tour un conseil municipal qui mettra toutes ses idées et sa détermination au service de la population". Il propose même "d'échanger" avec chacun "sur cette charge combien enthousiasmante et prenante, offrant de belles satisfactions".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu