Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Vendre du muguet le 1er mai : une pratique autorisée très encadrée

-
Par , France Bleu Nord

Chaque 1er mai, en plus des fleuristes et des commerçants, des particuliers peuvent vendre du muguet. Une pratique exceptionnelle autorisée par la loi, mais encadrée car la vente sauvage est interdite en France.

Ludovic et sa sœur vendent du muguet en famille depuis 20 ans dans le Pas-de-Calais
Ludovic et sa sœur vendent du muguet en famille depuis 20 ans dans le Pas-de-Calais © Radio France - Cécile Bidault

France

En France, si la vente de rue est interdite, elle est soumise à autorisation, uniquement le 1er mai et seulement pour le muguet. Une indulgence accordée à titre exceptionnel par la Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la répression des fraudes. 

Cependant, indulgence ne signifie pas que tout est pas autorisé. Le ministère de l'Intérieur fixe le cadre réglementaire des ventes de muguet du 1er mai.

Le particulier a le droit de vendre du muguet à la condition de l'avoir cueilli dans les bois ou de l'avoir fait pousser dans son jardin. Une vente autorisée donc mais en petite quantité.

La cueillette est limitée simplement à ce que la main peut contenir

La cueillette dans les bois et les forêts est également très réglementée. François Clais, technicien forestier pour l'ONF (Office National des Forêts) de Phalempin explique : "la cueillette est limitée simplement à ce que la main peut contenir : une bonne dizaine de brins à usage familial”. Il est interdit d'arracher le muguet, et de le vendre. Le 29 avril, raconte François Clais, "une équipe a été prise avec des cageots pleins de brins, dans le but d'une revente sur le bord de route. Les personnes ont écopé d'une amende, et ont été obligées de laisser leur cueillette sur place".

ECOUTEZ : François Clais, technicien forestier

Vendu sans emballage

Le brin doit être vendu sans emballage, sans fleur supplémentaire et sans les racines. Seuls les fleuristes et les commerçants ont le droit d'emballer le muguet et de créer des compositions florales. Il est également interdit de tenir un stand : pas de table, ni de tréteaux, ni de chaises et encore moins de présentoirs. Il est aussi interdit de vendre du muguet à moins de 100 mètres d'un fleuriste.

Chaque année, il se vend en France plus de 60 millions de brins de muguets. Pour les fleuristes et commerçants, cela représente environ 10% de leur chiffre d'affaire annuel. Il s'agit de la troisième plus grosse vente de l'année après la Saint-Valentin et la Fête des Mères.

ECOUTEZ : reportage dans les bois et forêts du Pas-de-Calais