Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Vente aux enchères : 27 millions d'euros pour un chalet à Courchevel

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Pays de Savoie, France Bleu

Ce vendredi, le chalet Apopka est mis en vente aux enchères au tribunal d'Albertville. Ce bâtiment est situé à Courchevel 1850. Derrière une très belle façade se cachent bien des travaux...

Le chalet Apopka est mis aux enchères à 27 millions d'euros
Le chalet Apopka est mis aux enchères à 27 millions d'euros © Maxppp - Thierry Guillot

27 millions d'euros :  c'est le prix de départ pour la vente aux enchères, ce vendredi à Albertville, d'un grand chalet de Courchevel 1850, dans l'un des secteurs les plus chers et luxueux des Alpes. Il s'appelle le chalet Apopka et fait 2.700 mètres carrés. 

À l'origine, c'est le chalet Lang qui a été acheté en 2010 par deux hommes d'affaires, un Corse et un oligarque russe. Les businessmen avaient prévu de le raser pour en reconstruire un autre : le chalet Apopka. Mais en 2012, au moment où les travaux allaient démarrer, le chalet Lang est classé monument historique.  Impossible donc de le raser, il faut le démonter pièce par pièce et le conserver. Les travaux du chalet Apopka prennent du retard et lorsque le prêt des associés touche à sa fin, en 2016, le chantier du nouveau bâtiment n'est toujours pas fini. Très vite, le projet devient un gouffre financier, jusqu'à la liquidation judiciaire de la société des deux associés en 2019.

Un chalet de sept étages... où il faut tout refaire

Il reste désormais à savoir qui sera le nouvel acquéreur de ce monument historique : un bien de 16 pièces réparties sur sept étages avec salle de cinéma, piscine de 26 mètres, practice de golf... Sans compter les nombreux balcons avec vue panoramique. Un chalet tout droit sorti d'un film, mais seulement en façade. Avec les travaux mis en suspens, tout est à refaire. A l'intérieur, on ne trouve que de la poussière et des câbles électriques. La vente aux enchères a lieu ce vendredi 7 mai à 14 heures, au tribunal d'Albertville.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess