Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Ventoux : le projet d’hôtel de luxe hôtelier avec vélodrome est abandonné à Bédoin

-
Par , France Bleu Vaucluse

Le maire Luc Reynard a annoncé lors de ces vœux que le projet All Bike avec complexe hôtelier et vélodrome ne se construirait pas, faute d'investisseurs. Les opposants au projet interrogeront le maire en Conseil municipal pour confirmer cet abandon.

Les trois hectares agricoles à la sortie de Bedoin n'accueilleront pas le projet All Bike avec hôtel et vélodrome
Les trois hectares agricoles à la sortie de Bedoin n'accueilleront pas le projet All Bike avec hôtel et vélodrome © Radio France - Philippe Paupert

Bédoin, France

À Bedoin, les opposants au projet All Bike vont poser une question au maire en Conseil municipal mercredi soir. Luc Reynard a annoncé la semaine dernière que le projet All Bike d’hôtel de luxe avec vélodrome est abandonné. Depuis plus d'un an, les défenseurs de l'environnement s'opposaient farouchement à ce projet sur trois hectares à l'entrée du village de 3.500 habitants. Un promoteur voulait y installer une centaine de chambres, mais finalement le projet est abandonné, faute d'investisseurs.  

Soulagement des opposants, mais questions au maire

Philippe Badinet animait le collectif Ventoux opposé au projet All Bike. Il salue la décision du maire mais reste vigilant sur l'avenir : "c'est un grand soulagement car ça permet d'enterrer un projet qui ne tenait pas la route économiquement. Vous imaginez de faire tourner un vélodrome couvert de 2 000 places toute l'année? De tenir ouvert toute l'année un hôtel de luxe?" Philippe Badinet pointe aussi les "trois hectares de terrains agricoles promis au bétonnage. Un élu membre du collectif posera des questions sur les raisons de l'abandon."

Patrick Campon, portera la parole du collectif opposé au projet All Bike car le conseiller municipal veut savoir "est-ce que c'est le manque d'investisseurs? Est-ce que ce sont les arguments du collectif qui ont convaincu le maire?  On restera vigilant car des projets on en a vu passer quelques uns..." Patrick Campon souhaite des projets alternatifs à Bedoin : "on parle de transition écologique et on veut mettre ce type de projet sur notre territoire?!? Non, il faut réfléchir autrement".

Le maire met fin à la polémique et attend d'autres propositions

La réponse du maire de Bedoin est prête mais Luc Reynard s'étonne "je ne vois pas en quoi il ont besoin d'être rassuré. On leur enlève une belle occasion de polémique." Le maire expliquera que la promoteur n'a pas réuni les investisseurs nécessaires. Luc Reynard assure que "malgré les efforts par son concepteur, les financements n'ont pas été réunis. C'est une opportunité économique importante qui disparaît. C'est de la perte d'emplois et de taxe d'aménagement". Luc Reynard sollicite aussi les opposants au projet All Bike : "après avoir dit qu'ils avaient des propositions, à eux de les faire valoir, mais que ça ne coûte rien à la commune".