Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Vers la fin des seuils minimum pour payer par carte bleue ?

jeudi 21 mai 2015 à 8:44 France Bleu

Ne pas pouvoir payer par carte bancaire en-dessous de 8, 10 ou 15 euros ce sera bientôt fini : c'est en tout cas ce qu'a dit souhaiter le ministre des Finances Michel Sapin, mercredi lors d'une interview. Pour cela, il envisage de baisser les frais imposés par les banques aux commerçants.

Le ministre des Finances voudrait mettre fin aux seuils de paiement par carte bleue
Le ministre des Finances voudrait mettre fin aux seuils de paiement par carte bleue © MaxPPP

Être obligé d'aller retirer du liquide au distributeur le plus proche, ou accepter d'être débité de 15 euros et être remboursé de la différence en espèces : toutes ces situations appartiendront bientôt peut-être au passé. C'est en tout cas ce que souhaite Michel Sapin, le ministre des Finances : mettre fin aux seuils de paiement par carte bleue

Le ministre l'a déclaré mercredi soir dans l'émission Questions d'Info diffusée sur LCP et France Info : "Je suis favorable à ce qu'on fasse évoluer la règlementation sans que les commerçants soient lésés" . Objectif : faire disparaître les affichettes "Carte bleue acceptée à partir de X euros" de tous les commerces, et permettre à chacun de payer par carte dès le premier euro. 

Supprimer une partie des frais bancaires

Mais si les commerces imposent à leurs clients ce genre de seuils, c'est qu'une transaction par carte bleue représente des frais imposés par les banques, dont une part est fixe quel que soit le montant : en cas de petits achats, un paiement par carte bancaire n'est donc pas forcément rentable pour un commerçant.

Pour parvenir à son objectif, Michel Sapin compte donc demander aux banques de supprimer la commission forfaitaire, cette partie fixe qui pénalise les plus petits achats. "Nous passerons par une loi" si les banques ne jouent pas le jeu , ajoute le ministre, qui affirme que ces nouvelles règles interviendront "dans les jours qui viennent". 

Comparateur de frais bancaires

Le ministre a également évoqué la création, d'ici la fin de l'année, d'un comparateur de tarifs bancaires créé par Bercy pour passer au crible les prix de onze services de base dans les grandes banques françaises. Un comparateur qui sera entièrement gratuit, assure Michel Sapin.