Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Vers un confinement le week-end dans le Pas-de-Calais ? La perspective est diversement appréciée

-
Par , France Bleu Nord

Après concertation avec les élus du département, le préfet du Pas-de-Calais aurait proposé au ministère de la Santé de confiner le Pas-de-Calais durant les trois prochains week-ends. Selon les informations de Radio France, on pourrait même reconfiner durant les quatre week-ends du mois de mars.

3 ou 4 week-ends de confinement dans le Pas-de-Calais... la mesure ne fait pas l'unanimité
3 ou 4 week-ends de confinement dans le Pas-de-Calais... la mesure ne fait pas l'unanimité © Radio France - Claire Mesureur

On en saura probablement plus ce jeudi soir avec la conférence de presse de Jean Castex, mais la probabilité d'un confinement généralisé dans le Pas-de-Calais pour les trois ou quatre prochains week-ends est dans tous les esprits.

Il faut dire que la situation sanitaire dans le département ne cesse de se dégrader. Avec plus de 400 cas de Covid pour 100.000 habitants, le Pas-de-Calais est le département le plus touché de France après les Alpes-Maritimes. 

Reste que la mesure est diversement accueillie. Si les maires des grandes agglomérations se sont fait une raison, les commerçants et les élus ruraux ne voient pas la chose d'un très bon œil.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Le président de l'association des maires ruraux du Pas-de-Calais a l'impression quant à lui que "les ruraux paient pour les autres". Hubert Degrève est le maire de Tubersent, 500 habitants près du Touquet. 

Ecouter: Hubert Degrève est le président des maires ruraux du Pas-de-Calais

Il assiste, impuissant, à l'afflux de touristes sur la Côte d'Opale. "Avec la météo clémente, ils viennent sur les plages du département pour la journée, en fin d'après-midi, vers 17h la nationale 39 est encombrée comme en été". Selon Hubert Debrève, il aurait fallu confiner les stations balnéaires plutôt que l'ensemble du département.

Les commerçants de centre ville doivent aussi s'adapter

Reste qu'un reconfinement le week-end pénalise également les commerçants de centre-ville. Épargnés par la fermeture des galeries marchandes ils doivent faire face à de nouvelles contraintes. 

Après le couvre-feu à 18h ils vont devoir renoncer à la clientèle du samedi. Certains ont tenté de palier le manque à gagner en restant ouvert à la pause méridienne, entre midi et deux, mais la fermeture hebdomadaire le samedi va les priver de plus de sept heures d'activité  par semaine.

À Lens par exemple, Denis-Pierre Cariou et son associé gèrent le magasin "Intérieur Jour" qui propose des articles de décorations et de cuisine. "On a déjà ouvert entre midi et deux pour faire face au couvre-feu, on propose le "click and collect" on espère qu'on pourra recevoir nos clients sur le trottoir pendant le confinement !"

Ecouter: Denis-Pierre Cariou qui gère l'enseigne "Intérieur Jour" à Lens

Choix de la station

À venir dansDanssecondess