Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Vers un jour férié musulman en Allemagne?

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass, France Bleu

C'est le ministre de l'intérieur allemand qui a relancé le débat. Le week-end dernier, il s'est interrogé sur la pertinence d'un jour férié musulman. Dans le Bade-Würtemberg, un dispositif est déjà en place pour permettre aux musulmans de suivre les offices lors des fêtes religieuses importantes.

La mosquée de Strasbourg. (illustration)
La mosquée de Strasbourg. (illustration) © Maxppp -

Alsace, France

Faut-il mettre en place un jour férié musulman en Allemagne? Le débat fait rage chez nos voisins depuis quelques jours. C'est le ministre de l'intérieur conservateur qui a provoqué ces réactions. Thomas de Maizière, un proche d'Angela Merkel, s'est interrogé sur la pertinence de l'introduction de ce nouveau jour férié.

Depuis, les réactions sont très nombreuses, et pas seulement dans les partis politiques. Et la question divise. Par exemple "pour l’église catholique un jour férié musulman est impensable, mais l’organisation des catholiques laïcs est pour", explique Kaï Littmann, d'Eurojounalist.eu.

Le cas des fêtes religieuses musulmanes est prévu dans la loi sur l'égalité des chances dans le Bade-Würtemberg

Dans le Bade-Würtemberg, à la frontière avec l'Alsace, le ministre de l'intérieur conservateur du Land explique dans un entretien avec le Badische Zeitung que "les jours fériés en Allemagne correspondent à la tradition judéo-chrétienne du pays. Et ça doit rester ainsi", souligne Thomas Strobl. Dans ce Land, une loi sur l'égalité des chances permet déjà aux croyants musulmans de prendre quelques heures ou une journée entière pour suivre un office religieux lors des fêtes religieuses. Le temps pris sur le temps de travail n'est pas rémunéré.