Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats

La vie reprend progressivement ses droits dans les Ehpad creusois

-
Par , France Bleu Creuse

Le déconfinement se poursuit dans les maisons de retraite en Creuse. Les visites sont désormais plus libres. Les familles peuvent entrer dans les Ehpad sans avoir pris rendez-vous et retrouver leurs proches, dans leurs chambres.

L'Ehpad d'Ajain, un des trois établissements dirigés par Yohann Campocasso
L'Ehpad d'Ajain, un des trois établissements dirigés par Yohann Campocasso

"C'est un retour progressif à la normale".  Yohann Campocasso dirige trois Ehpad en Creuse, ceux de Chatelus-Malvaleix, de Boussac et d'Ajain. Il se réjouit de la reprise des visites des proches sans rendez-vous, "une mesure très attendue par les familles". Jusqu'à présent, on ne pouvait pas arriver à l'improviste dans une maison de retraite pour voir un membre de sa famille ou un proche. "Il fallait prendre rendez-vous, et respecter une démarcation physique. Désormais, les familles vont pouvoir aller directement dans les chambres des résidents, sans rendez-vous, mais sur des plages dédiées". 

Il faut rester prudent

Même si la vie reprend progressivement son cours dans les maisons de retraite, la vigilance est toujours de mise. "C'est le message que je veux faire passer aux familles. Certes, nous avons passé la période la plus difficile, et nous sommes contents, entre guillemets, d'être passé à travers. Mais le virus circule encore. Il faut que nous maintenions une prudence absolue. Le port du masque, le lavage des mains avant de rentrer dans l'établissement, toutes ces mesures sont assez simples même si elles sont un peu coercitives, mais elles permettent de proteger les proches, donc il nous faut continuer".

Un agent à temps plein pour Skype

Et s'il y avait des effets bénéfiques de cette crise sanitaire ?  "Il y a des réflexes sanitaires qu'on a pu acquérir, comme les gestes barrières, et qui nous serviront lors de prochaines épidémies", explique Yohann Campocasso.

Il poursuit : "Et puis au delà de l'aspect sanitaire, on a essayé de trouver des solutions comme Skype par exemple pour maintenir les relations avec les familles. On ne le proposait pas forcément parce qu'on n'y pensait pas. Et maintenant à l'Ehpad d'Ajain, on a un agent à temps plein qui ne s’occupe que de çà, tant la demande est importante. C'est quelque chose qu'on pourra peut-être continuer à proposer par la suite pour des familles qui habitent la région parisienne, qui peuvent venir voir leurs proches de temps en temps, et qui pourraient compléter les visites en présentiel avec des temps dédiés sur Skype". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu