Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

L'ex-église Saint-Paul de Granville dans les annonces immobilières

mercredi 3 octobre 2018 à 15:35 Par Benoît Martin, France Bleu Cotentin et France Bleu

La municipalité de Granville a décidé de céder l'église Saint-Paul sous forme d'un bail emphytéotique. L'édifice est à l'abandon depuis 2003 en raison de risques d'effondrement d'une partie du bâtiment.

Une description détaillée du bien atypique est disponible sur le site internet de l'agence parisienne chargée de la cession.
Une description détaillée du bien atypique est disponible sur le site internet de l'agence parisienne chargée de la cession. - capture d'écran du site patrick-besse.com

A saisir : vaste église fin 19e siècle à Granville. La municipalité vient de décider de confier la gestion du bâtiment désaffecté, autrement dit, désacralisé, dans le cadre d'un bail emphytéotique. A l'abandon depuis 2003 en raison de risques d'effondrement d'une partie du bâtiment, la décision a été prise de tenter de redonner une nouvelle vie à l'édifice sans pour autant le vendre, et cela pour deux raisons. 

Définir un projet qui recueillera l'adhésion des Granvillais

D'abord, il était compliqué de définir le prix de vente d'un bien si atypique et surtout, présentant des problèmes de structures qui obligeront à d'importants travaux. Ensuite, le bâtiment fait partie du patrimoine granvillais depuis 1898 et la municipalité trouvait pertinent d'en conserver la propriété. L'objectif, c'est donc de trouver un investisseur pour y développer un projet qui devra être économiquement viable, recueillir l'adhésion des Granvillais et garantir que les habitants auront accès au bâtiment. Une partie de l'édifice pourra d'ailleurs être détruite en raison des faiblesses structurelles. 

Projet immobilier exclu

L'ambition, c'est de donner une nouvelle vie à cette ancienne église. La précédente équipe municipale avait travaillé sur le dossier au début des années 2000. Un projet associant un restaurant dans la coupole du bâtiment ainsi que des ateliers qui auraient pu accueillir des artisans dans le domaine de la mode avait été imaginé. Mais il n'avait pas abouti.  Cette fois, la majorité municipale espère trouver un candidat : le loyer sera discuté en fonction du projet. Une chose est certaine assure Dominique Baudry, la maire de Granville, "il n'est pas question d'accepter un projet immobilier sur le site".