Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Victime de vols à répétition, le cimetière de Bandol est placé sous vidéo-surveillance

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu

Depuis plusieurs mois, le cimetière de Bandol (Var) est ciblé par un ou des voleurs sans scrupules qui dérobent des fleurs ou des objets mortuaires. Face au mécontentement, la mairie a décidé de renforcer la surveillance.

Une jardinière pillée, scène trop fréquente au cimetière de Bandol
Une jardinière pillée, scène trop fréquente au cimetière de Bandol © Radio France - Fabien LE DU

Bandol, France

"Regardez, en venant arroser ce matin j'ai découvert ça". Gérald montre une jardinière dans laquelle il avait planté des Ficus pour orner la tombe familiale. Les Ficus ont été arrachés. "En trois mois, cinq plantes ont disparu" peste Gérald qui vit ces vols à répétition comme une "véritable profanation".

Une vingtaine de plaintes en trois semaines, des dizaines de vols ces derniers mois

On ne compte plus les exemples : statuettes, couronnes, fleurs en pot, plaques commémoratives, tout se vole au cimetière de Bandol ces dernières semaines.

Et les plaintes affluent à la mairie : "On en a reçu 20 en trois semaines, ça me scandalise" se désole l'élue en charge des cimetière, Marlène Nadjarian. "Dans un des courriers un monsieur avait pris la tombe de son épouse en photo, elle était pleine de fleurs, deux jours après, on avait fait table rase".

Caméras et rondes de police

Devant un phénomène qui prend de l'ampleur la municipalité réagit. Deux caméras de vidéo-surveillance sont installées cette semaine, et les ronde de police se feront plus serrées aux abords du cimetière, qui est un lieu isolé sur les hauteurs de la commune.

"Il n'y a même plus de respect pour les morts" (Odette, habitante de Bandol)

Des mesures qui se veulent dissuasives , mais les habitants espèrent que les malfaiteurs seront interpellés : "Qu'ils ne viennent pas sur la tombe de mon père prévient Daniel, la famille c'est sacré." "C'est lamentable de s'en prendre aux défunts, c'est un viol de notre intimité, il n'y a plus de respect pour les morts"poursuit sa mère, Odette.

"Mais que peuvent-il faire des plantes, des fleurs, des statuettes ?" interroge Monique. "Ils doivent les revendre" suppose Patrick, "de nos jours, on voit vraiment de tout..."

Les vols ont lieu dans les allées du cimetière - Radio France
Les vols ont lieu dans les allées du cimetière © Radio France - Fabien LE DU
La mairie de Bandol a décidé de prendre des mesures - Radio France
La mairie de Bandol a décidé de prendre des mesures © Radio France - Fabien LE DU
Choix de la station

France Bleu