Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

VIDEO - 6000 manifestants à Paris contre un cinquième mandat de Bouteflika en Algérie

dimanche 3 mars 2019 à 18:14 Par Valentin Dunate, France Bleu Paris et France Bleu

La diaspora algérienne en France s'est mobilisée ce dimanche place de la République à Paris pour s'opposer à cinquième mandat consécutif du président algérien, Abdelaziz Bouteflika.

6000 manifestants à Paris contre un 5ème mandat du Président algérien Abdelaziz Bouteflika
6000 manifestants à Paris contre un 5ème mandat du Président algérien Abdelaziz Bouteflika © Radio France - Valentin Dunate

Paris, France

Alors que plusieurs médias algériens annoncent qu'Abdelaziz Bouteflika, 82 ans, président de l'Algérie depuis 20 ans, est bien candidat à sa réélection lors de la présidentielle du 18 avril (il avait jusqu'à ce dimanche soir minuit pour déposer sa candidature au Conseil Constitutionnel), 6000 personnes (selon la Préfecture de Police) ont manifesté ce dimanche place de la République à Paris estimant que le chef de l'Etat, victime d'un AVC en 2013, n'est plus en état de diriger le pays.   

L'Algérie est devenue la risée du monde"   

Les manifestants qui ont scandé plusieurs slogans comme "Pouvoir Assassin" estiment qu'Abdelaziz Bouteflika est "une marionnette, à la tête d'un clan". Cette nouvelle candidature est vécue comme une "provocation" mais pour bon nombre de manifestants, la "révolte est en marche". Si pour beaucoup, "l'Algérie est devenue la risée du monde, tout le monde sait qu'il y a un zombie à la tête du pays", c'est le système tout entier qui est dénoncé. "Nous voulons le départ de tous ceux qui sont au gouvernement pour repartir avec une nouvelle constitutions, des gens élus par le peuple réellement, parce que depuis 1962, on a été manipulé et on n'en peut plus de tout ça".