Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société
DOSSIER : Armada 2019 à Rouen

VIDÉO - Armada 2019 à Rouen : on a testé le charme des marins sur les quais

Sur les quais de Seine de Rouen, on vient à l'Armada pour voir les bateaux mais aussi pour le charme des marins. On a testé pour vous, le pouvoir de séduction des marins (et on a succombé).

Rouen, France

L'uniforme, le bâchis à pompon, ce parfum d'aventure au large : le mythe de Corto Maltese n'est pas loin quand on croise les marins des bateaux amarrés à Rouen pour l'Armada. Sur les quais de Seine, du 6 au 16 juin 2019, qui n'a pas fait son selfie avec un marin a raté sa balade (ou presque). Après 30 ans de fête des voiliers, on raconte ici de nombreuses histoires d'amour entre des marins et des Rouennaises. 

Toucher le pompon

Qu'en est-il pour cette édition 2019 ? Sur les quais ce samedi 8 juin, on a croisé de nombreuses promeneuses sensibles au charme de ces tout jeunes hommes qui descendent de leurs navires pour quelques jours à terre en Normandie. "On vient avant tout pour les bateaux" nous a expliqué une Lyonnaise, "mais les marins font le pep's du décor". 

La classe british

Et dans le bar où on a croisé la jeune femme, les marins de la Royal Navy, perchés sur un podium, se déhanchaient sous les applaudissements de la foule. Deux d'entre eux, à peine vingt ans et une classe british indéniable, nous ont assuré qu'ils faisaient des photos "avec tout le monde, pas seulement avec les filles." Mais ils savaient déjà comment conter fleurette à d'éventuelles conquêtes : en français, "tu es très belle" et en anglais "lovely, gorgeous". De quoi briser des cœurs à l'heure de larguer les amarres, le 16 juin prochain. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu