Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

VIDEO -"Cet espace qui s'ouvre à Tours est unique en France pour les femmes victimes de violences", Marlène Schiappa

-
Par , France Bleu Touraine

C'est une première en France. Un espace d'accueil et d'orientation réservé aux femmes victimes de violences conjugales ouvre ses portes ce jeudi à Tours. Ouvert 24/24 et 7 jours/7, cet espace se situe dans les locaux d'SOS Médecins, rue de la Dolve tout près de la place Jean-Jaurès.

Marlène Schiappa, secrétaire d'Etat chargée de l'Egalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations
Marlène Schiappa, secrétaire d'Etat chargée de l'Egalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations © Radio France - Emmanuel Claverie

Tours, France

Marlène Schiappa inaugure ce jeudi après-midi  un espace entièrement réservé aux femmes chez SOS médecins à Tours. Un espace d'accueil et d'orientation pour des femmes victimes de violences conjugales. 

"Cet espace est unique car il est disponible 24h/24  et 7 jours/7. Quand vous êtes victimes de violences conjugales, vous ne choisissez pas le moment où vous avez besoin d'aide. Et puis surtout, il propose une prise en charge à 360 degrès. Vous avez bien sûr un pôle médical pour vous soigner et vous orienter. Mais vous pouvez aussi avoir des officiers de police qui viennent dans cet espace et _qui font avec vous les premières démarches pour déposer plainte, pour apporter les preuves_. C'est très important". 

Comment mieux lutter contre les féminicides ? Depuis le début de l'année, plus de 40 femmes ont été tuées par leur conjoint ou leur ex-compagnon. " On a augmenté les moyens du numéro d'écoute 3919, on a doublé voire triplé les subventions aux associations, on a créé une plate-forme de signalement auprès des forces de l'ordre spécialement formées. Mais tout ça n'est pas suffisant"

Quand vous êtes témoin d'un cambriolage chez votre voisin, vous appelez la police, et bien quand vous êtes témoin de violences conjugales, vous devez aussi appeler la police."

"Aujourd'hui la loi prévoit l'éviction du domicile familial du conjoint violent, mais dans les faits c'est assez rare parce que les délais sont encore trop long. Il faut être plus rapide, plus ferme.. Et c'est justement ce à quoi nous travaillons avec la garde des sceaux." 

Choix de la station

France Bleu