Société

VIDÉO - "Classe Ouvrière", un clip de soutien aux salariés de la papeterie Stora Enso de Corbehem

Par Claire Mesureur et Bénédicte Courret, France Bleu Nord mercredi 16 avril 2014 à 6:00

"Classe Ouvrière", un clip-vidéo en soutien aux salariés de Stora Enso Corbehem (capture d'écran).

Un clip vidéo en hommage aux salariés de la papeterie Stora Enso de Corbehem vient d'être réalisé par un Nordiste. David Frémy a publié son clip sur Youtube le 7 avril et il a été vu plus de 2.000 fois une semaine plus tard, ce mercredi. La papeterie Stora Enso est l'une des plus grandes usines françaises de papier. Sa fermeture est annoncée pour l'été.

"Aux ouvriers de Brebières, Corbehem, Courchelettes, anciens de Béghin, papetiers, sucriers et à toute la classe ouvrière ". Le texte de présentation du clip vidéo intitulé Classe ouvrière est très clair (voir la vidéo ci-dessous). Son auteur, David Frémy, veut rendre hommage aux salariés confrontés à des difficultés dans le Nord-Pas de Calais, et en particulier aux salariés de la papeterie Stora Enso de Corbehem, près de Douai.

Des générations d'ouvriers

David Frémy a grandi à l'ombre des murs d'enceinte de l'usine construite en 1920. C'était à l'époque une sucrerie gérée par les frères Béghin. Dans les années 60, 2.000 salariés travaillaient là. Cet empire de la famille Béghin réunissait une fabrique de papier, de carton, une distillerie et une sucrerie. Des générations d'ouvriers se sont succédées dans l'usine.

Mais dans les années 70, les frères Béghin font alliance avec le groupe Say. La sucrerie, puis la machine à cartons, sont mises à l'arrêt. Et en 1998, le groupe Finlandais Stora Enso prend les commandes. Aujourd'hui, il reste 350 salariés. La fermeture est annoncée pour l'été prochain.

La fierté

"C'est toute la classe ouvrière qui a mordu la poussière " chante David Frémy, petit-fils d'un employé de l'usine Béghin. "C'est la roue qui a tourné et qui laisse dans le décor des friches désertées, " peut-on aussi entendre dans le clip de David Frémy sur fond d'images de palettes qui brûlent. "Leurs usines ruinées par les guerres financières n'ont pas tué la fierté de la classe ouvrière ". Le clip a été tourné sur place. Une semaine après sa mise en ligne sur Youtube, il a été vu plus de 2.000 fois.

"Classe Ouvrière", un clip de soutien aux salariés de la papeterie Stora Enso de Corbehem

Partager sur :